Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 avril 2012

François Bayrou texte du référendum du 10 juin,moralisation...

Bayrou texte du référendum du 10 juin 


1er tour des législatives

Si Monsieur Bayrou est président de la républque le 6 mai 2012

 

 

PROJET DE LOI-CADRE
DE MORALISATION DE LA VIE PUBLIQUE

Approuvez-vous le projet de loi-cadre tendant à la moralisation de la vie publique soumis au peuple français par le président de la République ?

Exposé des motifs

Souvent annoncée, toujours différée, la moralisation de la vie publique est une nécessité. Le fonctionnement des institutions de la République doit en effet obéir, dans toute la mesure du possible, aux principes de la séparation des pouvoirs, de légalité et de transparence qui fondent l'exercice de fonctions publiques ou de mandats électifs.

Dans cette perspective, en application de l'article 11 de la Constitution, le présent projet de loi entend soumettre à l'approbation du peuple français une série de dispositions tendant à restaurer l'efficacité gouvernementale et le rôle du Parlement, à assurer l'indépendance de la justice, à encadrer le financement des partis politiques et de la campagne présidentielle, à promouvoir la parité, à prévenir les conflits d'intérêts, à garantir l'impartialité des nominations et à modifier la composition de la Cour de justice de la République.

Article 1 : Composition du Gouvernement

Le Gouvernement comprend vingt membres au maximum.

Article 2 : Ministre de la justice

Le ministre de la justice est nommé par le président de la République sur proposition du Premier ministre. Cette nomination ne peut prendre effet que si elle a été préalablement approuvée par un vote de l’Assemblée nationale, à la majorité des trois cinquièmes des suffrages exprimés.

Article 3 : Composition et élection de l'Assemblée nationale

Le nombre de députés est fixé à 400.

dont 300 députés sont élus, dans le cadre de circonscriptions, au scrutin uninominal majoritaire à deux tours.
dont 100 députés sont élus au scrutin de liste proportionnel correctif. Les sièges sont attribués aux listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés.

Ces dispositions s’appliqueront lors du prochain renouvellement de l’Assemblée nationale.

Article 4 : Composition du Sénat

Le nombre de sénateurs ne peut excéder 250.
Les modalités d’entrée en vigueur de cet article sont fixées par une loi organique.

Article 5 : Interdiction et limitation du cumul des mandats

Le mandat de député est incompatible avec tout autre mandat électif.

Le mandat de sénateur n’est compatible qu’avec un seul mandat électif local.

Article 6 : Présence des parlementaires

A l'exception de ceux qui, portant sur une personne, se déroulent au scrutin secret, les votes de l’Assemblée nationale et du Sénat se font au scrutin public.

Le droit de vote des députés et des sénateurs ne peut donner lieu à aucune délégation.

Article 7 : Vote blanc

Pour l'ensemble des scrutins régis par le code électoral, les bulletins blancs sont pris en compte dans le calcul des suffrages exprimés.

Article 8 : Financement des partis politiques

A compter du prochain renouvellement de l’Assemblée nationale, seuls peuvent bénéficier du financement public prévu par la loi du 11 mars 1988 les partis justifiant avoir présenté autant de femmes que d'hommes.

Les partis ou groupements politiques ne peuvent contribuer, sous quelque forme que ce soit, au financement d’un autre parti ou groupement politique.

Le montant total des sommes qu’une personne physique est autorisée à verser annuellement à un ou plusieurs partis, sous forme de don ou de cotisation d’adhérent, est plafonné à 7.500 Euros. Les réductions fiscales prévues par la loi pour ces dons et cotisations sont réservées aux partis bénéficiant du financement public.

Article 9 : Financement de la campagne présidentielle

Le financement de la campagne présidentielle repose exclusivement sur fonds publics, dont le montant sera fixé par une loi ordinaire.

Les dons des personnes physiques ou morales sont interdits.

Article 10 : Incompatibilités

Les fonctions de membre du Gouvernement sont incompatibles avec l’exercice de tout mandat électif, de toute responsabilité d’administration ou de gestion au sein d’un parti politique ou d’une association bénéficiant de dons ou de subventions publiques.

Article 11 : Prévention des conflits d'intérêts

1.- Les personnes concourant à l’exécution d’un service public ont l’obligation de veiller à ne pas se placer dans une situation qui les exposerait à un intérêt privé de nature à influencer ou à paraître influencer l’exercice indépendant, impartial et objectif de leurs fonctions.

Lorsqu’une telle situation de conflit d’intérêts survient, elles ont l’obligation d’y mettre fin dans les meilleurs délais.

Les autorités administratives prennent toutes les mesures pour ne pas placer un agent relevant de leur autorité dans une situation de conflit d’intérêts, ou pour mettre fin à une telle situation dès qu’elles en ont connaissance.

2. - Il est institué une Autorité de déontologie de la vie publique chargée du respect des règles de déontologie et de la prévention des conflits d’intérêts au sein du Gouvernement, du Parlement, de toutes les administrations de l’Etat et des collectivités territoriales ainsi que des entreprises publiques.

Les membres du Gouvernement, les membres du Parlement, les conseillers du président de la République et les membres des cabinets ministériels, les directeurs d’administration centrale, les titulaires d’emplois supérieurs à la discrétion du Gouvernement, les présidents et les membres des collèges des autorités administratives indépendantes, les dirigeants des entreprises publiques, les présidents des conseils régionaux et généraux, les maires des communes de plus de 3500 habitants ainsi que les autres personnes désignées par la loi sont tenues d’adresser à l’Autorité de déontologie de la vie publique une déclaration d’intérêts préalablement à leur entrée en fonctions. Cette déclaration publiée est mise à jour annuellement ainsi que dans un délai d’un mois à compter d’un événement de nature à affecter significativement les intérêts du déclarant au regard de la fonction qu’il exerce.

3.- A la demande de la personne concernée, de l’autorité hiérarchique ou du responsable de la déontologie dont cette personne dépend, ou sur saisine de tout citoyen, l’Autorité de déontologie de la vie publique émet les recommandations propres à prévenir ou à mettre fin à tout conflit d’intérêts concernant les personnes soumises à une obligation de déclaration.

Article 12 : Inéligibilité

Les personnes reconnues coupables de corruption sont inéligibles à tout mandat pendant une durée de dix ans.

Article 13 : Indépendance de l’Audiovisuel public

Les présidents des sociétés France Télévisions et Radio France et de la société en charge de l'audiovisuel extérieur de la France sont nommés pour cinq ans par la Commission Nationale de l’Audiovisuel Public, dont la composition garantira le pluralisme et la représentation des usagers.

Article 14 : Nominations

Les emplois et les fonctions qui revêtent une importance particulière pour la garantie des droits et des libertés ou la vie économique et sociale de la Nation ne peuvent être pourvus par le président de la République qu’après un avis public positif de la commission permanente compétente de chaque assemblée.

La liste des emplois et fonctions concernés est fixée par une loi organique.

Article 15 : Composition de la Cour de justice de la République

La Cour de justice de la République comprend sept magistrats du siège à la Cour de cassation, dont l'un assure la présidence.

30 mars 2012

François Bayrou Zénith l'analyse de Christophe Barbier

François Bayrou


Meeting Zénith Paris

L'avis de Christophe Barbier


Christophe Barbier a analysé le rassemblement au Zénith avec François Bayrou en ces termes :

"Le meeting est réussi hier, parce qu'on a pu apprécier la constance des positions de François Bayrou. Voilà un candidat qui n'aura pas changé tout au long de sa campagne, et même tout au long du quinquennat.

On a pu apprécier aussi le courage de ses propositions. Les deux principaux candidats ont ouvert la boîte aux promesses, la boîte aux dépenses. Certains chiffrages – et ça sera l'un des thèmes de la semaine – s'envolent, notamment pour Nicolas Sarkozy où on parle de 9 milliards de dépenses déclenchées déjà dans les meetings de campagne.

Et puis, on a apprécié hier dans le meeting de François Bayrou la hauteur de la réflexion. Par exemple, le passage sur la République du meeting de François Bayrou hier était bien plus convaincant, bien plus réussi, que le même passage chez François Hollande à Ajaccio la veille.

Donc on a quand même une qualité de ce meeting et de cette campagne."

 

bayrou-meeting-au-zenith-paris.html

13 août 2011

Dette, ruine de la France

Ruine des pays "riches"

 

Crise de la dette

Un an déjà !

 

En septembre dernier je faisais des commentaires que vous pouvez retrouver au bas de cette note :

report-age-retraite-greve.html#c6224124

 

Parlant de la retraite, je tentais en vain de dévier vers la dette, voilà quelques extraits écrits il y a 11 mois

l'essentiel est de ramener rapidement notre dette publique à des niveaux maîtrisables, et ce immédiatement, bien avant les échéances électorales....Encore en 2010 et en 2011 et continuer avec la nouvelle présidence qui devra pouvoir avancer avec un parlement en sa faveur pour augmenter les recettes mais aussi décider de l'ampleur de la diminution des dépenses sans porter atteinte à l'ensemble "du service public.
Du coup des réformes courageuses mais aussi très impopulaires que nous refusons depuis trop d'années, des coupes franches pour les subventions inutiles...ETC
Mais aussi utiliser la chance que nous avons de vivre plus longtemps en n'omettant pas de se rendre compte de l'augmentation de l'espérance de vie dans les propositions des calculs et des évolutions des cotisations, des pensions...Tout en préservant les salariés qui exercent des métiers pénibles (ou dangereux - amiante, ciment, rayons....) en y juxtaposant tous les revenus du capital pour aussi subvenir aux besoins de l'allongement de la vie et aux personnes dépendantes.
......Quitte à être impopulaire il faudra prendre des décisions, même drastiques dès ce mois de septembre 2010, si nous attendons 6 mois, un an....Il sera certainement trop tard, les réformes devront se faire comme dans certains autres pays de l'Europe (Grèce, Portugal, Espagne...) et là cela fera encore plus mal.
Je ne parle pas d'une échéance à 5 ans mais d'effets immédiats....
Alors continuons de ne pas savoir, ne pas vouloir, et bien avant la retraite de nos enfants nous subirons déjà nous (notre génération) très rapidement des coupes franches dans nos revenus aidés en matière de retraite et de soins [2, 3 ans]....
C'est pour cela que notre pays doit se ranger parmi les bons élèves si nous voulons continuer de bénéficier de taux bas et d'un peu de clémence pour ne pas nous effondrer.
Nous pouvons aussi jouer à l'autruche, continuer de nous imaginer qu'il existe un trésor dont certains se gavent, et ponctuer solennellement nos discours en narrant du vent.
La richesse de la France n'est pas éternelle, le crédit peut augmenter et faire payer à nos gosses la dette de la dette....Ce serait grave !
.....
Je pourrais discuter, me contredire, accepter les réformes, faire la révolution (pas celles de mes ancêtres, car je n'ai pas les c.....), chercher, trouver des arguments....Je suis certain d'une chose, nous vivons à crédit, je crois aussi en l'homme ( pas à la droite ou à la gauche, simplement en l'homme et ensemble nous trouverons les solutions pour ne pas laisser nous bouffer par notre connerie.




Je ne te jette pas de pierres, je sais que cela est d'actualité, le vrai débat, [mais surtout les véritables actions] est de savoir éviter de devenir un pays comme la Grèce.
Nous ne pouvons plus attendre, c'est maintenant, encore en 2010 qu'il faut se bouger, qu'il faut comprendre que nous ne sommes plus un pays vraiment "riche" pour longtemps.

"au pot qui commente"...., tu te souviens de la dette publique, tu sais ce compteur qui tournait en "life" pendant une émission consacrée à Bayrou en 2007.....Depuis quelques mois le compteur s'affole de plus en plus et nos politiques ne savent pas le dire clairement, nous expliquer que nous partons droit dans le mur.
Si nous ne bougeons pas, "ceux" à qui nous devons tous ces milliards [en moyenne 9 mois de salaires par habitant], ces "créanciers" perdront la confiance devant la bêtise de la France et augmenteront les intérêts et nous passerons à la moulinette ....

De Sarkozy à Aubry, en passant par DSK.....Ils le savent.
....

Au risque de me répéter, si nous ne sommes pas en accord, tentons la révolution......!! Mais cela est une histoire de c.....mais aussi de conscience !




Mais tu sais si le gouvernement actuel ne se bouge pas avant les prochaines élections, ni la gauche, ni aucune autre, ne pourront nous sortir de la ruine.

...pas seulement l'Europe ou les seuls pigs et la France, mais aussi les États-Unis.

....

Le compteur de la télévision tourne !




Stopper rapidement la hausse de la dette publique, ainsi nous éviter de subir des décisions drastiques de la part de nos dirigeants politiques.
Je ne parle pas des réformettes, des petits sacrifices actuels....Mais d'un véritable danger pour l'ensemble des pays puissants, la dette publique s'emballe et menace notre niveau de vie !
Le prochain président de la république, de gauche, de droite, peu importe devra alors mettre en place une politique austère qui ponctionnera notre mode de vie durant une dizaine d'années.
Demande à Aubry, à Delanoé, à Attali, à DSK, à la population grecque.....

Baisser la dette publique mais aussi éviter de donner en héritage aux générations à venir une planète moins abimée....Ce sont les 2 principaux points à gérer immédiatement par tous nos responsables politiques.

....

Je venais de lire un bouquin d'Attali, "Tous ruinés dans 10 ans", je m'étais aussi un peu renseigné et je me souvenais aussi du compteur de ladite dette que François Bayrou avait fait afficher pendant une émission à la télévision...Le compteur à dizaine de millions tournait.

Nous ne somme qu'au milieu de l'été, un an plus tard....Je ne suis pas un professionnel mais je pense qu'il faudrait enfin prendre ses responsabilités avant de nous planter pour des décennies.

 

31 juillet 2009

Dette publique France flambera : FMI

Dette publique


FMI


France et autres pays riches


Le Fonds monétaire international prévoit une flambée de la dette publique de la France, cette dette est actuellement de 73% du produit intérieur brut, elle n'était que de 63.8% au départ de la crise en septembre dernier.

Si ces prévisions s'avéraient exactes la dette publique de notre pays, atteindrait 95.5% de notre produit intérieur brut...Cette annonce fait l'effet d'une catastrophe si nous ne savons pas réagir.

07 décembre 2008

Bernard Tapie

Bernard Tapie

Téléthon

 

 

Bernard Tapie a décidé d'offrir au Téléthon la totalité de ses cachets pour son rôle principal de la pièce "Oscar" à l'affiche du Théâtre de Paris jusqu'au 3 janvier 2009, a annoncé samedi soir .....la société de production du spectacle.

02 juillet 2008

Qui n'a jamais rêvé de faire péter la banque

Qui n'a jamais rêvé de faire péter la banque !

Jérôme Kerviel, les traders, .....argent, argent, banque, finance, bourse, investissement, actions, bonus, virtuel, positions, bourse.....etc

Allez venez lire les 4 premiers épisodes, vous verrez, vous comprendrez......

 

21 avril 2008

Hôpital

De 1953 à 2003, l’histoire de l’unité 3 dans chacune des décennies…

[difficile]

1953 : Le Professeur Fontaine annonce à mon père sa mort prochaine…

Radiothérapie en 1963

1963 : Le Professeur Abel Sibilly, tente de m’ôter une tumeur « lombaire » ;

 Radiothérapie, 45 ans plus tard.

Alors que j'avais 12 ans j'ai subi 26 séances d'irradiations de la colonne lombaire au Centre Paul Strauss à Strasbourg.

J'étais hospitalisé durant près de 6 mois à l'ancien pavillon Chirurgical A à l'Hôpital Civil à Strasbourg, ce que l'on nomme aujourd'hui "Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg".

En contact depuis quelques mois avec un Pôle de Cancérologie, en accord avec les Oncologues Radiothérapeutes je devrais suivre un traitement de Radiothérapie & Chimiothérapie, pour le moment je suis hésitant.

Le Centre Paul Strauss ne sait pas m'informer du degré d'irradiation malgré leur base historique, les personnes rencontrées m'ont suggéré de me mettre en rapport avec la Direction des Relations avec les Usagers de l'Hôpital Civil de Strasbourg, car il est certain que mon cas était géré par cet hôpital.

J'ai bien expliqué le challenge, j'ai écrit, je possède aussi un numéro de dossier....Mais personne ne peut m'informer.

J'ai peur, car en ce temps, une partie de mon dos était brûlé par les rayons, du coup j'ai subi une greffe de peau; en sus, quelles sont les incidences de l'irradiation? Et quelles seront les conséquences si je recommence un nouveau traitement?

Je me retrouve dans une situation compliquée....

Mais nous y arriverons. De moins en moins certain.

1973 : Septicémie 

Septicémie empoisonnement sang

Début des années 1970, ma compagne et moi, un soir, sommes allés au cinéma, durant la nuit j'avais une forte fièvre, le lendemain j'étais très faible, je n'avais plus de volonté....

A 21 ans j'étais très près de la mort, car une plaie torpide de la plante du pied droit s'était infectée et sous la forme d'une pathologie extrêmement complexe liée à des troubles neurologiques, j'avais une septicémie.

Il faut dire que c'était une période formidable...Je marchais pieds nus et j'écoutais pousser mes cheveux! Ma future femme des fleurs partout.

Les Beatles se séparaient et nous avions un joli petit garçon.  

Sous anesthésie générale, le "nettoyage» de la rétention infectée, me permis après plus de 100 piqûres, plusieurs dl de sang, ponction cervicale [lombaire impossible] et 3 semaines d'hôpital de me retrouver à la maison, sur un nuage...

Point de joint, jamais.

1983 : Opération Appendicite, merci au chirurgien Kohler.

1993 : Domifil

2003

 Triangle équilatéral

Surprenant!

A partir de L3-L4 jusqu'à la corne coccygienne, ma colonne vertébrale est la médiane, la bissectrice ou bien la hauteur d'un triangle.

Vous savez cette greffe des "fibula" dans un autre de mes articles, c'est à dire que mes péronés sont deux des côtés de ce triangle, chacun d'une longueur de plus de 20 cm est visé au milieu de la zone lombaire et reposent accrochés aux hanches, celle de droite est "cimentée" pour pallier des dégâts collatéraux.

Le troisième côté est manquant, il devrait joindre le côté droit de la hanche à celui de gauche....

Mais pourquoi pas un tétraèdre ? Car une tumeur de 17x19x14 cm est collée au sacrum et occupe tout le pelvis.

Derrière les tibias subsiste, en haut et en bas, un petit morceau d'os scié net, à l'extérieur 2 belles cicatrices pour faire viril, vous voyez AlsaCop se dévoile...

Chapeau & merci Jps !