Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 février 2010

Bombom Stànd Bredelers

Bombom Stànd


Bredelers

Humpapamüsik d'Alsace en alsacien !


Reprise d'un vieux standard alsacien par un groupe de jeunes...Les Bredelers

Mini mini Mama het a Bombomstànd

Mini mini Pabbe het......

 


 

 

 

01 février 2010

La chanson de Albert l'alsacien

La chanson de Albert l'alsacien


Alsace

Alsacien de la vallée de Munster


Il y a quelques mois ma fille m'envoyait "cette chanson", l'accent, les petites histoires, Rimini....Tout y est, même le tiercé !

 


26 janvier 2010

Zénith Strasbourg Europe....Alsace

Zénith


Strasbourg Europe

Alsace


Après le Cirque du Soleil !

Pour la seconde fois nous sommes allés au Zénith, nommé « Zénith Strasbourg Europe », cette immense salle de spectacle se situe à quelques kilomètres de la maison.

Tout est allé très vite, à 17 nous étions dans notre garage, à 31 nous étions installé à nos places, il faut savoir que j'ai de la chance, je suis handicapé, du coup nous bénéficions d'un parking dédié à une vingtaine de mètres d'une entrée elle aussi spécifique pour les fauteuils roulants.

Un ascenseur plus loin (merci la Dame de la Croix rouge) et nous voilà au milieu de la salle, dans les gradins un peu comme « en balcon », deux places privilégiées, en sus nous avions une réduction pour l'handicapé et son accompagnateur.

En fait mon épouse et moi n'avons rien payé du tout, c'était un joli cadeau de l'un de nos enfants !

Notre maison est vraiment bien située, avec la voiture nous sommes à moins de 7 minutes du Zénith, à 10 minutes de la gare TGV, à moins de 15 minutes de l'aéroport, à 8 minutes des Hôpitaux Universitaires.

Le centre ville, où Rachida doit prendre son pied dans les belles boutiques, est à maximum 15 minutes, le Tram à moins de 10 minutes....Ah les cinémas, à maximum 20 minutes une trentaine de salles de projection, mais aussi plus proche, les anciens cinémas du centre ville (intra muros).

Le centre, du centre de Strasbourg, c'est comme une île, entourée par un rivière l'Ill, qui plus loin se jette dans le Rhin....C'est le « intra muros »....Avec sa cathédrale, construite sur « l'eau », pendant deux siècles le bâtiment le plus haut du monde (je vous conseille l'oeuvre Notre Dame)  à 100 mètres de chez moi vous pouvez observer cette cathédrale de Strasbourg « plein écran ».

Chez nous, le « Grand Hamster » est roi et maintenant nous pouvons quasi affirmer, « GCO non merci ! », non le Grand Contournement Ouest ne se fera pas, les terres fertiles ne seront pas polluer.

 

 

GCO.jpg

 

A deux doigts de la victoire !....... « Que notre Alsace est belle ! »....l'Alsace au Zénith ! lol

....et si je devais vous raconter le Kochersberg!

 

01 janvier 2010

Bredele Alsaciens, non Bredle

Bredele

ou

Bredle


Alsaciens

Une tante me disait qu'il ne faut pas dire "Bredele", mais "Bredle", elle me disait aussi que les meilleurs proviennent de l'Alsace Bossue, comme je vous parlais d'un blog ami, voici le lien des  Bredle du site géographique du nec le plus ultra :

bredele-de-noel.html#comments

 

Petits gâteaux pour Noël

Fortement inspiré par un blog ami d'Alsace, je suis allé "piquer" quelques images dans la cuisine de Dame Alsa !

 

Nos meilleurs voeux, santé, bonheur.....

la tribu(e) d'Alsacop

 

Bredelle 122009.jpg

13 octobre 2009

Minuit chrétiens

Minuit chrétiens


Lycéen

mélomane, mégalomane

Strasbourg

Le professeur de musique vient de me  virer de la chorale, à douze ans, dix minutes avant l'enregistrement....J'avais pourtant ciré les chaussures, mis une chemise blanche, la cravate avec l'élastique, même un peu de brillantine dans les cheveux.

Je dois aller en « permanence », dans la cour je regarde les autres partir debout entre les bâtiments B et C, les silhouettes traversent la Place de Bordeaux...Elles se dirigent vers l'entrée de l'ORTF, ils vont chanter sans moi, le Tonio Kröger du Lycée Kléber.

Nous répétions depuis quelques semaines  « Minuit chrétiens », le professeur s'appelait [Kopf ou Hirn], c'était les deux seuls professeurs de musique du lycée, les noms m'amusaient, souvent nous jouions avec leurs patronymes allemands, c'était le grand « Clauss », le Hans Hanssen typique, qui avait dit que je chantais faux à ce moment là.

Ce n'était pas sur la composition d'Adolphe Adam, c'était l'autre chant, celui de Gounod, Clauss dérapait, je me faisais saquer...Je ne me souviens plus de quoi il s'agissait ? Si un lien avec Goethe...mais j'ai décidé d'oublier, de ne plus savoir, j'allais évoluer vers l'image d'un mauvais élève en musique.

Quelques années plus tard un soir de Noël « parrain » chantait « Minuit chrétiens » en roulant les « r », les autres « rigolaient » moi je me remémorais le temps où je me prenais pour un héros malheureux de Thomas Mann, entre temps j'avais vécu l'anecdote « Des souffrances du jeune Werther ».

Plus tard mon fils s'éclatait avec un "un sur vingt" en français au baccalauréat sur un thème de Faust....Les derniers jours du Polanski, du Mitterrand, d'un scrabble avec les lettres « sarkozy »...Je me rappelle.

Clauss, toi aussi tu dois te souvenir, ma vengeance était extrême...Nous étions en cinquième, tu chantais si bien la voix de « kopf », je colportais que tu étais « homo », nous n'avions pas beaucoup de « hirn ».

baccalaureat.html

 

06 septembre 2009

Euro 2016 Football

Euro 2016


Football

Candidature de Strasbourg

A la Foire européenne de Strasbourg, au stand de la Ville de Strasbourg, les élus, supporters, ambassadeurs, architectes...se positionnaient pour marquer le dossier de la candidature alsacienne en vue de l'Euro 2016, un Stade rénové pour au-moins deux matches de football.

Un site internet dédié à cet effet est ouvert : eurofoot2016.eu.strasbourg.

Lors de vos voyages, sur vos blogs, lors de rencontres...faites un peu de publicité pour la rénovation du Stade de la Meinau, pour l'Euro 2016 de football.

La ville de Strasbourg ne voulait pas du mondial 1998, sachons rattraper cet "erreur", ce retard...Allez Strasbourg, en route vers l'Euro 2016.


Image dossier : football-euro-2016.html

 

04 septembre 2009

Orphelin de guerre

Orphelin de père


Orphelin de mère

Orphelin

...Encore quelques lignes concernant les Anciens Combattants !

Mon père est parti alors que je n'avais pas 3 ans, suite a ses blessures de guerre, ma mère a reçu une pension de veuve de guerre, lorsqu'à mon adolescence je me retrouvais seul, l'état m'a versé une pension d'orphelin de guerre pour les 2 parents.

Mon père et ma mère s'étaient fait attraper par les allemands au Col du Bonhomme, alors que tous les deux voulaient rejoindre la France libre, fuir cette occupation allemande.

Mon père se retrouva dans la Wehrmacht (forces armées allemandes) car il était alsacien, ma mère d'abord dans un camp près de Schirmeck, puis par chance (sauvé par un soldat allemand) en Allemagne durant quelques mois dans une unité de travail [Malgrés Nous & Malgrés Elles].

Dans les DNA [Dernières Nouvelles d'Alsace], j'ai lu un article concernant ces orphelins de guerre : "Une douloureuse absence" et des témoignages de personnes qui "ont accepté d'ouvrir leurs blessures intimes", des mots très forts sont employés comme "parias""terribles départs""dévastés".

Je ne connais pas l'histoire des témoignages réunis par le pasteur Bernard Rodenstein, mais il me semble qu'il s'agit de souffrances et de cas extrêmes; être pupille de la nation ne m'a rien apporté, par contre l'orphelin à touché de l'argent jusqu'à ses 21 ans.

Plus tard, lorsque l'Allemagne" indemnisa les veuves et orphelins de guerre, je me suis déplacé au Centre Administratif de Strasbourg, une association spécialement crée pour le paiement des indemnisations me permis de remplir un formulaire et me conseilla d'attendre....

J'ai patientais et j'ai obtenu une somme d'environs 7000 francs et quelques mois ou années plus tard, cette association m'a contacté pour me verser un supplément de plus de 1000 francs, j'avais de la chance.

Seul au monde (sans mes parents), j'ai encore eu de la chance avec l'aide de gens (oncles & tantes, pots...), la vie est belle, des cadeaux, des sapins, jeunesse pas vraiment difficiles....La vie de famille avec mon père, ma maman et ma soeur, j'en rêve encore, sans douleur, mais personne ne le sait.

Plus de 60ans après cette guerre, "il ne faut pas oublier""  Bien sûr ! ", mais la vie est ailleurs; il faut tenter d'expliquer mais aussi éviter de culpabiliser les générations actuelles.

Juste pour vendre du papier ou la vidéo.

Pupille de la Nation : pupille-de-la-nation.html

Malgré-Nous : malgre-nous.html

03 septembre 2009

Pupille de la Nation

Pupille de la Nation


Pupille de la Nation majeur

Anciens Combattants

...toujours autant de visites  concernant ce thème, réédition et regroupement de ces notes....


Être Pupille de la Nation c'est un titre national décerné par la Nation reconnaissante à ceux dont le père (ou la mère) a donné sa vie pour l'honneur de la Patrie.

C'est à peu près la définition que j'ai trouvé, mais ce qui me choque c'est un odieux découpage en catégories prouvant l'origine de la réalité des faits décrétés [Mort"bêtement", Enfants de déportés juifs....], mon père était enrôlé de force dans l'armée allemande (les Malgré-nous) et il porte la mention "Mort pour la France".

Cette reconnaissance (ou réparation) donne un droit à la protection et au soutien moral et matériel de l'état jusqu'à l'âge de 21 ans (jusqu'à 1975, c'était la majorité). Définition suite & fin.

J'affirme n'avoir jamais perçu le moindre sou, donc aucune aide morale ou financière découlant du titre de Pupille de la Nation; moi mon papa c'est dans mes rêves, quant à l'état, il a certainement fait un mélange entre l'orphelin [le chanceux qui a reçu la reconnaissance matérielle] et le pupille [le Titre National!].

Mais je dois en être fier...! Qu'en pensez-vous ?

Lorsque mon père est mort, durant son enterrement, la personne qui me gardait m'a remis un carton de chaussures remplis de "soldats de plomb", m'expliquant que mon père ne voulait pas que je connaisse la guerre....

Je ne suis pas fier de cet état, à chaque retour en arrière je suis perplexe, je cloisonne, je ne veux pas mettre des mots sur cette partie de l'histoire.

Lien : malgre-nous.html


 

02 septembre 2009

Malgré-Nous Nuit Brouillard

Malgré-Nous

 

Malgré-Elles

Ces derniers jours des visites vers cet article, des questions précises....mais toujours pas de réponses complémentaires.

 

Dans d'autres notes, "Orphelin de guerre", "Pupille de la Nation", j'ai précisé que mes 2 parents étaient victimes des "décisions ludiques" de l'ennemi durant la Seconde Guerre Mondiale.

Les parents sont toujours restés discrets et les informations ne me sont parvenues que par bribes, mis à part mon père, tel oncle était aussi en Russie, l'autre plus jeune était en 1945 en Pologne alors qu'il n'avait que 17 ans....Tous enrôlés de force dans la Wehrmacht, l'armée allemande, ils étaient alsaciens.

Mon père était prisonnier en Russie, malgré une évasion, malgré une grave blessure [il laissait ses pieds en l'air !], malgré les documents en ma possession [André = Andreas], livret militaire....Je ne sais pas s'il existe des archives qui pourraient permettre de retracer un peu le cheminement des "loisirs" de mes parents alors qu'ils avaient "20 ans".

Ma mère prisonnière près de Schirmeck gagna l'Allemagne et sera formée dans les transmissions....

Si vous avez des sources dites moi vers ou chercher. Merci.

Mon père est parti rapidement, ma mère aussi, je n'ai pas su ou pu poser les bonnes questions; j'ai bien entendu étudié cette partie de notre histoire, j'ai visité, lu, visionné, le tout globalement mais je ne voulais pas que mes parents soient acteurs.

A ma naissance, je n'ai parlé que le français, le dialecte alsacien je l'ai appris à "l'école" (Au début du CP, je devais être le seul à savoir parler correctement le français ! Dans mon village pas de maternelle...), plus tard, la langue allemande au lycée.

La volonté des miens, des alsaciens,  était d'appartenir à la France.

Vous savez l'Alsace et ses alsaciens sont un peu des naufragés, mais heureux d'être enfin à port.

Lien : pupille-de-la-nation.html


Pour d'autres c'était pire, ils ne sont jamais revenus, je vous propose de réécouter ou découvrir Jean Ferrat dans:

Nuit et brouillard [soyez patient merci]


Les paroles pour ceux qui veulent....

Nuit et brouillard Paroles et Musique: Jean Ferrat 1963

Ils étaient vingt et cent, ils étaient des milliers
Nus et maigres, tremblants, dans ces wagons plombés
Qui déchiraient la nuit de leurs ongles battants
Ils étaient des milliers, ils étaient vingt et cent

Ils se croyaient des hommes, n'étaient plus que des nombres
Depuis longtemps leurs dés avaient été jetés
Dès que la main retombe il ne reste qu'une ombre
Ils ne devaient jamais plus revoir un été

La fuite monotone et sans hâte du temps
Survivre encore un jour, une heure, obstinément
Combien de tours de roues, d'arrêts et de départs
Qui n'en finissent pas de distiller l'espoir

Ils s'appelaient Jean-Pierre, Natacha ou Samuel
Certains priaient Jésus, Jéhovah ou Vichnou
D'autres ne priaient pas, mais qu'importe le ciel
Ils voulaient simplement ne plus vivre à genoux

Ils n'arrivaient pas tous à la fin du voyage
Ceux qui sont revenus peuvent-ils être heureux
Ils essaient d'oublier, étonnés qu'à leur âge
Les veines de leurs bras soient devenues si bleues

Les Allemands guettaient du haut des miradors
La lune se taisait comme vous vous taisiez
En regardant au loin, en regardant dehors
Votre chair était tendre à leurs chiens policiers

On me dit à présent que ces mots n'ont plus cours
Qu'il vaut mieux ne chanter que des chansons d'amour
Que le sang sèche vite en entrant dans l'histoire
Et qu'il ne sert à rien de prendre une guitare

Mais qui donc est de taille à pouvoir m'arrêter ?
L'ombre s'est faite humaine, aujourd'hui c'est l'été
Je twisterais les mots s'il fallait les twister
Pour qu'un jour les enfants sachent qui vous étiez

Vous étiez vingt et cent, vous étiez des milliers
Nus et maigres, tremblants, dans ces wagons plombés
Qui déchiriez la nuit de vos ongles battants
Vous étiez des milliers, vous étiez vingt et cent

Merci à Youtube & Hautetfort qui permettent ces éditions

29 août 2009

Football : Euro 2016

Euro 2016



Football

Strasbourg



La capitale de l'Europe postule avec huit autres villes françaises afin d'être être retenue par la Fédération Française de Football pour être représentée dans le dossier de la candidature française, première décision en décembre prochain.

Dimanche 30 août, des animations diverses seront orchestrées au "Jardin des deux Rives" sur le thème du sport et bien entendu du football sous forme de tournoi mais aussi de babyfoot, badmington, mur d'escalade, trampoline et seed-ball...Parties d'échecs !

Roland Ries, Jacques Bigot, maire et président de la Communauté Urbaine de Strasbourg, ont proposé l'acte de candidature de Strasbourg [à la Meinau] dès le début du mois de juillet pour organiser "Tous ensemble pour l'Euro 2016 à Strasbourg".

L'action pour mobiliser les Alsaciens dimanche au "Jardin des deux rives" sera concrétisé par une image magistrale, prise par avion, d'une petite chaîne humaine composant "EURO 2016"...Les peintures sont déjà au sol.

L'on peut aussi soutenir cette candidature sur internet, par l'intermédiaire d'une inscription en ligne dans un groupe sur Facebook générée par la Ville de Strasbourg : "Tous ensemble pour l'Euro 2016 à Strasbourg".

04 août 2009

"Trou Sécurité Sociale" Alsace

"Trou de la Sécu"

Alsace


Déficit de la Sécurité Sociale


des milliards de perte


Nous devons constater qu'aucun remède ne permet actuellement de "boucher" le "trou de la Sécu", ces milliards de déficit représentent des sommes de plus en plus importantes.

Nous vivons dans une région chargée d'histoire, nous avons aussi une quantité d'héritage...Alsace-Moselle !

Le régime local de l'Alsace et de la Moselle est particulier, l'un de ces atouts consiste à avoir notre propre régime de Sécurité Sociale, dans ce sens les salariés d'Alsace ou de Moselle, payent plus de cotisations mais sont aussi nettement mieux remboursés, les caisses complémentaires sont elles moins chères.

Le résultat est simple, le régime local de Sécurité Sociale n'est jamais déficitaire en Alsace Moselle et ce depuis des années...Dans le reste de la France le "trou de la Sécu" est exponentiel, les recettes semblent ne pas exister.

Pourquoi ne pas expliquer une fois pour toutes que la France entière devrait se soumettre aux mêmes textes et ainsi enfin combler le "trou de la Sécu", cela n'enlève en rien les possibilités des réformes, des réflexions actuelles....Le mot santé prendrait tout son sens !

Mais l'exemple de l'Alsace-Moselle mérite d'être mis en avant, nous pourrions travailler sur ce thème.

Le déficit de 2009 sera-t-il de 15 milliards ou plus ?

Sauvons cette Sécurité Sociale française !

28 juillet 2009

Medhi Baala Mondiaux d'Athlétisme : Berlin 2009

Mondiaux d'Athlétisme


Berlin 2009


Medhi Baala


L'athlète alsacien a gagné en 3'30"95  le 1500 m du Meeting Herculis de Monaco, il était déjà qualifié pour les Mondiaux de Berlin, très belle performance! A notrer les 5.88 m à la perche de Lavillenie qui sera lui aussi à ces championnats du monde d'athlétisme à Berlin 2009.

Nous noteronsque 2 autres athlètes alsaciens devrait être qualifiés pour le marathon international, le frère de Medhi Baala, Samir Baala et Driss El Himer, le multiple champion de France de Cross-Country qui habite en Alsace.

Tour d'Alsace 2009 : Sausheim

Tour d'Alsace


Cyclisme 2009


Sausheim


Ce soir un prologue de 4 km va se courir à Sausheim dans le département du Haut-Rhin, c'est le départ du Tour d'Alsace cyclisme 2009...

L'an dernier, un inconnu avait enlevé l'étape au somment du Ballon d'Alsace, il s'agissait de Brice Feillu !

Révélation du Tour de France 2009.

Strasbourg : à 14 ans il incendie 22 voitures

Strasbourg


Cronenbourg


simple collégien


à 14 ans il incendie 22 voitures par désoeuvrement durant la nuit entre minuit et une heure trente du matin.

Ce garçon est inconnu des services de police et passe en 3ème au collège...sans tenir compte de l'aspect individuel, Strasbours et sa banlieue restent catalogués dans la mauvaise actualité, cette réputation de record de "voitures brûlés" perdure dans les statistiques !

Banlieues, jeunes, ennui, vacances, parents, encadrement...politique....Comment cette information va-t-elle encore être utilisée en omettant de mettre en place des solutions pour éviter ce genre de "cônerie" !

 

27 juillet 2009

Maison passive en Alsace

Maison Passive


Alsace


Un lien à lire, à étudier...le concept de la maison de demain : spip.php?page=sommaire

La cuve à eau de pluie vient d'arriver, contenance 10 000 litres, un cube énorme posé à 4 m de profondeur.


18 février 2009

Maison Passive

Maison Passive

Construction d'une habitation à ossature bois

Mise à la terre

Pourquoi effectuer une mise à la terre ?

Les prises de terre servent essentiellement à assurer la protection des personnes, des installations et des équipements. Elles constituent en outre un moyen de dérivation efficace des courants de défaut, des coups de foudre, des décharges électrostatiques, des perturbations électromagnétiques et des interférences hautes fréquence...

 

..suite sur le site :

 

http://passive.attitude.free.fr/spip.php?page=sommaire

 

05 février 2009

Lucien Baumann

Lucien Baumann


L'ancien bâtonnier, jeune avocat du condamné


Lors de la dernière éxécution capitale à Strasbourg, Lucien Baumann retranscrit par les mots une émotion qu'il a vécue le 8 mai 1937 alors qu'il avait 26 ans, aujourd'hui il précise :" La peine de mort est pire que le Talion. On n'a pas le droit de prendre la vie de quelqu'un, quelle que soit l'horreur de son crime. C'est contraire à la raison pure."

Les Dernières Nouvelles d'Alsace nous rapportent que Lucien Baumann est aussi poète et hommes de lettres, qu'il est l'auteur de plusieurs receuils de poésies [près de 80 000 vers à son actif], à 98 ans il vit en Alsace, dans la Vallée de la Bruche.

Le dernier condamné à mort guillotiné , en sa présence, à Strasbourg en 1937, lui inspira ces mots :

 

L'échafaud

 

Dans la cour de la prison

A l'aube blême et chagrine,

Supplantant potence ou poison

Se dresse la guillotine.

 

Dans la cour de la prison

Regard perdu, faciès hâve,

Est apparu le garçon

Dans la corde qui l'entrave.

 

Dans la cour de la prison

Un homme à la chemise ouverte

Bête soumise et offerte

A l'implacable rançon

 

Dans la cour de la prison

Corps projeté qui s'affale,

Bourreau pressant le bouton

Pour la peine capitale.

 

Dans la cour de la prison

Couperet quittant l'ogive,

Le choc et l'ultime frisson,

Sang qui gicle comme eau vive.

 

Dans la cour de la prison

Où la cruauté culmine

Le spectacle se termine

Pour que la justice ait raison.

 

Une lame qui tombe

Une tombe qui s'ouvre

Quand le calme retombe

C'est le néant qui s'ouvre.

Lucien Baumann

Vous pouvez retrouver d'autres écrits...sur son site

http://www.lucien-baumann.fr/

 


 

31 décembre 2008

Pierre Hermé

Pierre Hermé

Macaron

Pierre Hermé, l’alsacien originaire de la région de Colmar nous présente ses Macarons qui sont sublimes.

Regardez cette vidéo d’un journal de France 2, de très bonnes explications, en sus depuis 2 mois le groupe Pierre Hermé a ouvert une manufacture en Alsace à Wittenheim.

Ces macarons haut de gamme commencent à être connus dans le monde entier, le pâtissier Pierre Hermé a ouvert sept boutiques au Japon.

Pour ma part je vous conseille un macaron à la fleur de rose, une révolution fondante dans la bouche, un craquant sublime…

Maintenant je vous donne un petit secret, les macarons chez Doume sont remarquables et croquants.

Bon réveillon ! Avec un Crémant d'Alsace.

Petite vidéo durant 5 minutes.


 

 

23 décembre 2008

Noël

Noël Edition II


Un 24 décembre au milieu des années 1960.....

noel.html

.........Aujourd’hui cela semble invraisemblable, et pourtant c’est vrai.

Joyeux Noël

 

17 septembre 2010

Il y a quelques jours les acteurs de cette histoire s'étaient retrouvés....45 ans plus tard !

01 novembre 2008

Abd al Malik

Abd Al Malik :

 «Pour moi, Brel est un rappeur, un rockeur, une vraie référence»

Abd al Malik

 

Abd Al Malik, Régis de son vrai nom, nous enchante depuis quelques mois de son rap-slamé humaniste et conscient. Avec Gibraltar, son second opus solo, le jeune strasbourgeois de 23 ans a trouvé son créneau : il se met à nu et essaie de réconcilier le monde avec ses incohérences. Rencontre avec un apôtre moderne.

Pourquoi êtes-vous un fan inconditionnel de Jacques Brel ?

Jacques Brel parce que c’est exactement la conception que j’ai d’un artiste : tout donner comme si après, il n’y avait plus rien. Et puis il a aussi une écriture incroyable, portée par la force d’interprétation. La musique derrière, cette espèce de mini-symphonie, est merveilleuse. Pour moi, Brel c’est un rappeur, c’est un rockeur, une vraie référence.

Que lui avez-vous pris ?

Tout. Je pense que son écriture m’influence beaucoup, sa musicalité aussi. Dans les années 60, sa musique était baroque pour l’époque. Il m’a vraiment donné le goût de ne pas être spécialement à la mode. De juste faire ce qui me touche. Et cette envie aussi de partager des émotions en racontant des histoires, de transcender mon statut social en rendant mes histoires universelles, comme lui. Je viens également d’un milieu social particulier mais j’ai cette envie de raconter des histoires qui touchent tout le monde.

On dit de vous que vous êtes le pendant politique de Grand Corps Malade. Qu’en pensez-vous ?

Moi, je suis un rappeur. Être rappeur, ça s’inscrit dans une culture hip-hop. Je ne suis pas slameur, c’est une autre culture ! Dans mon travail, il y a de la poésie, c’est sûr, mais il y a aussi beaucoup de musiques. Toutes mes velléités artistiques, c’est dans le hip-hop que je veux les développer. De toute façon, les étiquettes ne me gênent pas tant qu’elles ne nuisent pas à ma qualité d’être humain.

Vous êtes donc un rappeur-slameur mais aussi le mari de la chanteuse Wallen et le frère de l’artiste Bilal. Est-ce que ça aide pour la création artistique ?

C’est plus facile pour moi de reproduire ce que j’ai dans la tête avec eux. Je n’ai pas eu à chercher loin et longtemps. Quand j’ai pensé ce projet, on s’est assis avec Bilal, je lui ai expliqué ce que je voulais faire et le premier titre qu’il m’a amené, c’est les Autres. Ma chance a été d’être entourée de gens talentueux depuis que j’ai commencé. Cela m’a poussé à aller vers le haut.

Sur cet album, vous parlez énormément de votre foi (Abd Al Malik est soufiste) dans vos titres. Pourquoi est-ce aussi important pour vous ?

S’il n’y avait pas eu le 11 septembre, je crois qu’aujourd’hui, je n’en parlerai pas du tout. J’ai le sentiment que le vrai problème par rapport à l’islam, c’est l’amalgame entre les notions identitaire, politique et spirituelle. Il faut en parler pour que les gens ne voient pas seulement l’espèce de caricature qu’on nous montre. Moi, j’en parle pour dire que la spiritualité, c’est quelque chose de l’ordre de l’intime, qui pacifie notre rapport à l’autre.

Recueilli par Adeline Lajoinie


¦ Abd al Malik

 

 


20Minutes.fr,