Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 juillet 2011

Bernard Debré vs DSK

Bernard Debré

 

Condamne.....

DSK

 

Dès l'annonce de l'arrestation de Dominique Strauss-Kahn, ce fils de 1er ministre, en fait "fils" de notre constitution actuelle, professeur et urologue réputé, avait directement condamné DSK, les paroles étaient lourdes.

Sans tenir compte d'aucune preuve, simplement pour donner son opinion et sans jamais s'excuser.

D'autres se sont exprimés avec un peu moins de verve mais toujours dans le sens de la justice américaine.

Pour ma part, je ne sais pas, je trouve ce scénario très fort mais aussi très loufoque....Je vais continuer d'attendre, en souhaitant entendre des mots plus simples de la part de Bernard Debré.

 

27 juin 2011

Eurostar remember Ringo

Eurostar

 

Ringo...

London

 

I'd like to be under the sea

............

Eurostar

Début London vers Sofia 003.jpg

Image floutée

 

16 juin 2011

Handicap La petite histoire des handicapés qui peuvent encore sortir et avoir un vie sociale.

La petite histoire des handicapés qui peuvent encore sortir et avoir un vie sociale.

 

 16 juin 2011

J'avais édité cette note le 30 mars 2008, je viens de lire un bel article sur le blog de Louis Van Proosdij, j'ai donc décidé de reproposer le sujet du "Handicap", une partie du quotidien du (de la) handicapé.

adresse : blog-van-proosdij-fr.html

 

Handicap

Handicap du 30 mars 2008

Hier samedi, la manifestation organisée à l’appel du collectif « Ni Pauvre, ni soumis » a rassemblé un cortège de près de 30 000 personnes, pour exprimer une « révolte » et quémander un revenu décent pour ceux qui ne travaillent pas ou qui n’en on pas la faculté.

J’avais signé la pétition qui comporte actuellement près de 10 000 signatures, il ne s’agit pas d’une simple promenade pour demander une hausse de l’Aah (Allocation adultes handicapés) qui est de 600 €uro plus, pour une seule personne qui n’a pas d’autre revenus.

Les décideurs de tous niveaux savent rarement que les conditions de vie d’un handicapé peuvent être atroces, rien n’est en phase avec la réalité de la petite vie quotidienne des handicapés, souvent les simples gestes sont d’un coût plus élevé, d’un temps plus long, les différences s’ajoutent à la dépense, les aides physiques et matérielles disparaissent.

L’handicapé fait une demande, il devra attendre les réponses et durant ce temps survivre avec ses limites (quelquefois des mois, des années ou toute la vie), la famille de l’handicapé subit de la même manière l’utopie de ce monde fait pour les valides.

Le handicap est un vrai marché financier, pour ma part j’ai demandé trois devis pour installer une douche dédiée, les deux adresses fournies par les organismes faisaient une proposition si élevée que je les trouvais indécentes, mais comme ils (les référencés) savaient que j’étais « aidé », ils ont tenté.

Pourquoi toute cette méfiance, pourquoi ces regards, pourquoi une telle incompréhension des autres ? Bon chacun sa croix, mais vivre avec un peu plus de 600 €, souvent 24h/24 dans le logement, c’est impossible.

Tout est relatif, mais au risque de me répéter il n’y a pas de petite souffrance et si le « matériel » est correct, le handicapé saura et voudra prouver, saura remercier et saura se gérer.

J’ai de la chance, je ne touche pas l’Aah car j’ai pu travailler, ainsi la pension d’invalidité II m’est suffisante, je ne paie pas de loyer, je suis entouré par une famille, des voisins, des pots…En attendant la retraite !

J’imagine les combats d’autres, des plus malades, des plus démunis, mais j’observe aussi que certains pensent devoir être assistés à 100 %, des exemples peut-être extrêmes, de malades qui profitent d’un système bienveillant au détriment de ceux qui en ont vraiment besoin.

Durant plus de deux ans mon épouse me conduisait 3 fois pas semaines à l’hôpital, alors que je pouvais profiter des ambulances [3 x 52 semaines x 2 ans, aller retour = une somme importante pour la Sécurité Sociale], lorsque je déposais un dossier pour une aide à l’aménagement, ladite Caisse refusa toute aide financière, malgré qu’elle avait connaissance de l’implication de mon épouse…Le paradoxe, l’injustice si je n’avais que 600 € par mois !

Un fauteuil roulant, actif, valable est remboursé dans les 500 € tous les 5 ans, j’ai payé le mien plus de 3000 €, comment faire si tu touches 600 €, qu’il te faut payer un loyer et ta vie quotidienne d’handicapé est plus chère que celle du valide, si en plus tu es seul…

Pour le moment je n’ai évoqué que les sous, car après il y a les douleurs, les souffrances, les humiliations, les impossibilités…Etc. Au physique et au moral, 24h24, souvent sans issue, sans progrès, plutôt vers une pente négative.

Alors accrochez vous, l’humain dans son fauteuil roulant que vous croisez, chaque jour, sa toilette, son temps d’habillement peuvent prendre des heures avant de pouvoir faire un petit tour et savoir s’adapter aux incohérences de l’architecture, des regards, et du mal latent.

Pas mendiants, pas de pitié, un simple coup de main, un peu de fric et l’handicapé se démerdera, oups ! Se débrouillera.

blog.van-proosdij.fr

blog.van-proosdij.fr

 

Louis van Proosdij

Santé Service : quand les protocoles ignorent l’humain, ou histoire de la dégradation des soins fondamentaux

Cet homme parle formidablement bien des problèmes réelles rencontrés par les handicapés !

Voici l'adresse du blog de Louis van Proosdij :

 

http://blog.van-proosdij.fr/

07 juin 2011

L'image de l'histoire américaine de DSK

DNA

 

DSK

Olivier Picard

 

Ce n'est pas la 1ère fois que ce blog rapporte une tribune d'Olivier Picard parue dans les Dernières Nouvelles d'Alsace. Je ne suis pas en accord à 100% avec lui, mais il est certain qu'il s'agit là d'un énorme gâchis, attendons la suite et le 18 juillet.

 

"Une histoire américaine

Ce fut un moment triste. L’instantané amer d’un destin brisé. Pendant une vingtaine de secondes, les éléments de l’affaire judiciaire, maintes fois tournés et retournés, s’effacèrent brusquement. Il n’y eut plus que la marche pathétique de ce couple gravissant sous les huées les marches du palais de justice de South Manhattan quand il rêvait de monter sous les vivats celles du palais de l’Élysée.

Il n’y eut plus que ces deux personnages marqués par une épreuve rédhibitoire, cassés, défaits, et leurs mâchoires crispées qui tentaient maladroitement de sourire sans vraiment y parvenir. Comme si, par quelque sortilège maudit, ces antihéros avaient vieilli de dix ans en un mois.

Ce fut une séquence hollywoodienne où la vie est plus sombre que le cinéma. Ici, la lumière ne se rallumera pas : le réel n’offre pas de sursis. On quitte l’audience mais la séance, illimitée, continue avec cet inimaginable scénario d’un ex-directeur du FMI poursuivi pour viol.

Et une immense impression de gâchis qui assaillent les spectateurs. Pour l’agresseur présumé, qui a tout perdu. Et pour sa victime présumée, irrémédiablement abîmée par ce 14 mai tragique où une violence inattendue a ravagé sa confiance dans l’existence. La suite de la procédure n’y changera rien : il n’y aura pas de gagnant dans ce procès.

Ce fut le début d’une histoire américaine dont les protagonistes vont s’affronter dans un combat de prétoire où, rituellement, le pays règle ses comptes avec lui-même.

Peu importe que Dominique Strauss-Kahn soit français et favori pour la présidentielle. Ce qu’il incarne désormais c’est le pouvoir, l’argent, la puissance quand son accusatrice, guinéenne, représente, elle, la pauvreté du Bronx, l’effort, et la promesse de l’Amérique.

Ce fut le premier round d’un choc dont les coups échappent aux deux acteurs principaux. Un match de juristes où le droit, exigeant et pointilleux, se retrouve parfois en adversaire de la justice à force d’éviter l’injustice.

Aux États-Unis, l’image, pour le meilleur et pour le pire, est souvent une arbitre de la conscience des douze jurés, surtout dans un dossier où rôdera le doute juridique puisque l’absence de consentement de la plaignante, avancé par un camp, sera aussi difficile à prouver que son consentement, plaidé par l’autre.

Ce fut le premier point d’une partie imprévisible, marqué par l’inconnue femme de chambre guinéenne. Par impact visuel.

D’un côté, un duo de défenseurs masculins, sûr de lui, dont on sait qu’à coup de millions de dollars, il fera tout pour discréditer le témoignage de l’accusation.

De l’autre, un avocat, noir, qui ramène les faits à leur évocation la plus simple, et le tandem mixte du procureur appuyé par les « shame on you » lancés à DSK sous des centaines de caméras par des femmes de chambre solidaires de leur collègue. Une efficacité médiatique dévastatrice.

Olivier Picard"

31 mai 2011

Jack Lang & Dominique SK des amis

Jack Lang

 

Dominique Strauss-Kahn

Persiste et signe

 

Dans je journal Le Monde, Jack Lang précise :"J'observe en effet qu'elle [cette décision de maintien en détention] est contraire à une tradition américaine: la libération provisoire sous caution est généralement accordée sauf homicide. Autrement dit, selon une vieille formule française, sauf mort d'homme. Est-il sacrilège de s'indigner contre une mesure qui foule au pied cette pratique constante?» «On isole à dessein les mots ‘mort d'homme’ pour en déduire que j'aurais ce jour-là banalisé le crime de viol. Tour de passe-passe étrange: alors que mon propos porte sur la seule procédure de détention, on fait comme si je m'étais prononcé sur le fond du dossier que je ne connais pas», poursuit le socialiste, rappelant qu’il est un «militant féministe de longue date» et qu’il «mène un combat acharné contre toutes les formes de sexisme et de machisme"

Par ailleurs concernant le lien entre Anne Sinclair et Clint Eastwood

pour-une-poignee-de-dollars-dsk.html

Je précise que l'ex épouse de Kyle Eastwood, le fils de Clint....Laura Gomez a vendu le riad de Marrakech aux époux Strauss-Kahn (90° = Anne Sinclair, 10° = DSK).

De DSK à Pierre MOSCOVICI

DSK

 

Pierre Moscovici

Maire de Montbéliard

 

A plusieurs reprise Pierre Moscovici est apparu dans des émissions de télévisions (Face au français de Durand, On n'est pas couché de Ruquier...ETC), à la radio...L'affaire DSK est évoquée à chaque fois !

Sur son blog Moscovici écrit :"Comme tous les hommes et femmes......au premier chef les socialistes, comme la plupart des Français, j’ai été incrédule devant les images de cette semaine, perturbé par les faits évoqués, bref choqué et sidéré. Comme ami, j’ai été ému par l’épreuve que traversent Dominique Strauss-Kahn et sa famille, préoccupé de son sort aussi. Comme responsable politique, j’ai été  frappé par le « coup de tonnerre » entraîné par cette tragédie humaine, qui ne peut être sans impact sur l’élection présidentielle et sur le Parti socialiste.
....."

Pour les primaires sont mis en avant Ségolène Royal, François Hollande, Arnaud Montebourg, Martine Aubry ( notre Merckel française ?)....Mais comment vont se situer les amis de Dominique Strauss-Kahn ?

30 mai 2011

Bob Dylan a 70 ans

Bob Dylan a 70 ans depuis la semaine passée


Le monde et les temps changent

Hugues Aufray

Les temps changent

 

Hier en lisant les commentaires, Doume évoquait son ami Maurice Ray et je ne pouvais pas ne pas me souvenir que je l'avais rencontré.

C'était en 1966 lors d'un camp d'adoslescent.....

La semaine passée Bob Dylan chantait "With God on Our Side" et nous nous écoutions en boucle le 33 t de Hugues Aufray qui reprenait Dylan en français "Dieu est à nos côtés"....Mais nous nous souvenons surtout de "The Times they are changin", paroles d'actualités quasi 50 ans plus tard.

 

Bob Dylan The Times they are changin'

Les paroles françaises de l'adaptation de Hugues Aufray après la vidéo youtube

 

Les Temps changent

Où que vous soyez, accourez braves gens.
L'eau commence à monter, soyez plus clairvoyants.
Admettez que, bientôt, vous serez submergés
Et que si vous valez la peine d'être sauvés,
Il est temps maintenant d'apprendre à nager
Car le monde et les temps changent.

Et vous, les gens de lettres dont la plume est d'or,
Ouvrez tout grands vos yeux car il est temps encore.
La roue de la fortune est en train de tourner
Et nul ne sait encore où elle va s'arrêter.
Les perdants d'hier vont peut-être gagner
Car le monde et les temps changent.

Vous, les pères et les mères de tous les pays,
Ne critiquez plus car vous n'avez pas compris.
Vos enfants ne sont plus sous votre autorité.
Sur vos routes anciennes, les pavés sont usés.
Marchez sur les nouvelles ou bien restez cachés
Car le monde et les temps changent.

Messieurs les députés, écoutez maintenant.
N'encombrez plus le hall de propos dissonants.
Si vous n'avancez pas, vous serez dépassés
Car les fenêtres craquent et les murs vont tomber.
C'est la grande bataille qui va se livrer
Car le monde et les temps changent.

Et le sort et les dés maintenant sont jetés
Car le présent bientôt sera déjà passé.
Un peu plus chaque jour, l'ordre est bouleversé.
Ceux qui attendent encore vont bientôt arriver.
Les premiers d'aujourd'hui, demain, seront les derniers
Car le monde et les temps changent

28 mai 2011

Elton John la bonne

Elton John

 

Zénith Strasbourg

Essai numéro 3

 

En début de semaine Elton John annulait un concert à Liévin, je pensais qu'il allait annuler pour la 3ème fois à Strasbourg, nous avons les billets depuis des mois

elton-john-crocodile-rock.html

elton-john-zenith-dijon-strasbourg.html

Nous sommes samedi le 28 mai 2011, il est midi, le Racing Club de Strasbourg reste en National ou redevient "amateur"....Normalement ce soir nous irons au concert au Zénith à Eckbolsheim !

Attention tout de même "Candle in the Wind".....S'il ne vient pas, nous allons écrire à la reine d'Angleterre ou à "Pippa" en recommandant qu'il perde son titre de "Sir"

27 mai 2011

FFF vs Racing Club Strasbourg

RCS

 

Descente aux enfers

d'un club de football

 

Le président Jafar Hilali a trouvé un nouveau truc pour faire le buzz et au risque de "planter" le Racing Club de Strasbourg, après la réaction de la FFF, ce soir si Rouen mérite un "pénalty" l'arbitre n'osera pas le siffler et Strasbourg restera en National et tous ses joueurs partiront.

Bravo !

 

Le communiqué des la FFF, merci les DNA

"La FFF réagit vigoureusement aux propos tenus par le Président du Racing Club de Strasbourg, sur le site internet de son équipe, indiquant qu’il envisageait de « verser une prime exceptionnelle de 200 000 euros aux joueurs du FC Rouen » à l’occasion de la rencontre qui doit opposer aujourd’hui ce club à l’EA Guingamp lors de la dernière journée de Championnat National.

La FFF a notifié au Président du RC Strasbourg l’interdiction formelle de promouvoir des initiatives contraires aux règlements ainsi qu’à l’esprit du jeu, susceptibles de nuire gravement à l’équité des compétitions organisées par la Fédération ainsi qu’aux valeurs défendues par celle-ci. La Fédération exige du RC Strasbourg que soit immédiatement retiré du site le communiqué de son Président et que ce dernier s’engage publiquement à abandonner son initiative.

Par ailleurs, le Conseil National de l’Ethique est immédiatement saisi pour examiner les suites disciplinaires pouvant être engagées à l’encontre de Monsieur Jafar Hilali.

Enfin, la FFF indique qu’elle prendra toutes les dispositions et qu’elle sera particulièrement attentive pour que la rencontre visée se déroule dans les meilleures conditions de sportivité et que soit préservée la régularité de la fin du championnat", écrit la FFF dans son communiqué."

Le juge a dit à Dominique SK

DSK

 

Juge

Procureur

Avocats

 

Pour encore un peu se marrer, en attendant à TriBéCa le 6 juin.....

Pendant que le substitut du procureur charge DSK, la juge écoute calmement...

En toute discrétion DSK en s'adressant à l'un de ses avocats, celui çi lui demande de la fermer :


"Elle est bonne la juge....." " Ta gueule Dominique...."

DSK_juge.jpg

26 mai 2011

Obama à DSK

DSK

 

Obama

Michèle

 

L'image qui me fait marrer, ce n'est pas un montage me dit-on ! Simplement pour rire.

 

Obama à Dominique "Ne touche pas"

DSK_obama.gif

22 mai 2011

Le Bon la Brute le Truand DSK ?

Il Buono il Bruto il Malvivente


Le Bon la Brute le Truand

Un lien avec DSK ?

 

A nouveau un film de Sergio Leone, le troisième, avec Clint Eastwood, Lee Van Cleef, Eli Wallach....Cette histoire est-elle la suite des deux autres film ou ce scénario se déroule-t-il avant la crise mondiale, donc avant la nomination de DSK au FMI ? Des questions !

Quel est le rôle exact de Dominique Strauss Kahn dans cette affaire ? Pour nous pour le moment c'est toujours le "bon".

Pour la suite des choses, ces évènements pourraient se raconter dans "Il était une fois dans l'ouest" et toujours sur la même musique pour certains de mes visiteurs dans "Il était une fois la révolution".

Attention le scénario de "Le bon la brute le truand 2" existe mais il ne sera jamais mis en scène, pauvre Eli.

Au fait avez vous trouvé le lien entre Anne Sinclair et Clint Eastwood ?

Les deux premiers films de la trilogie

 pour-une-poignee-de-dollars-dsk.html

et-pour-quelques-dollars-de-plus-dsk.html

L'inconsistance, l'abnégation...les valeurs de certaines personnes, les emportent pour émettre des jugements bien plus prestement.

21 mai 2011

Et pour quelques dollars de plus...DSK

Per qualche dollari in più

 

Et pour quelques dollars de plus

DSK près de "Ground Zero"

 

Toujours un film de Sergio Leone, Clint Eastwood est accompagné par Lee Van Cleef, Gian Maria Volonté et déjà Kaus Kinski le papa de Nastassja....Souvenons nous de son rôle dans Tess de Roman Polanski, mais aussi dans la vie tumultueuse du metteur en scène polonais.

La musique est de Ennio Morricone....

Une autre drôle de musique se joue depuis cette nuit dans le sud de Manhattan, DSK n'est plus en prison, il devrait pouvoir se défendre, pour nous, pour le moment il n'est toujours pas coupable.

Pour ne rien comprendre, le "tarif" est exprimé en dollars, mais aussi en euro concernant les frais de fonctionnement.

Et pourquoi pas une hypothèque de la maisonde Washington ou du riad de Marrakech !

Le grand Clint est superbe dans le film, pour quelques dollars de plus.

Allons au bout de la trilogie et pourquoi pas plus....


20 mai 2011

Pour une poignée de dollars...DSK

Per un pugno di dollari

 

Pour une poignée de dollars

DSK sort de la case prison

 

Dernièrement j'avais revu ce film de Sergio Leone, le rôle principal était tenu par Clint Eastwood, en relisant la vie de DSK je constatais que Strauss Kahn, ou plutôt Anne Sinclair pouvait avoir un lien commun avec Eastwood.

Quelques semaines passent, à la une de l'actualité cette mauvaise affaire avec l'ex patron du FMI, pour une importante poignée de dollars, Dominique Strauss Kahn quitte cette prison américaine mais il est inculpé.

Difficile de piger, attendons toujours la réalité ! Venons d'entendre une histoire de piscine dans une suite d'un grand hôtel, DSK y est refusé...Et toujours cette poignée de dollars qui solutionnent !

16 mai 2011

Comme DSK à JFK un début d'injustice

Dominique Strauss Kahn


Aéroport JFK New York

Ce n'est pas la joie 

 

DSK va passer cet après midi devant un juge, il plaidera "non coupable". Pas d'informations concernant l'ADN, simplement la possibilité de la défence d'invoquer un déjeuner avec sa fille au moment où les faits reprochés (viol, séquestration....) se déroulaient selon la victime, dans une suite d'un Sofitel.

En 2006 nous nous présentions à JFK, un accompagnateur venait avec un fauteuil roulant pour m'amener devant la porte de l'avion. Avant de passer le portique, la sécurité me demandait de tenter de passer à pieds, je prenais mes béquilles, mais immédiatement les préposés m'ordonnaient de franchir le portique sans béquilles. J'expliquais que je ne savais pas me lever, ni marcher sans mes béquilles, que j'étais dans le fauteuil roulant pour cette raison. Las, un signe de main et deux "mastodontes" se pointaient et me poussaient dans un vestaire étroit....

J'avais beau quémander vouloir prendre mon sac en possession de mon épouse, afin de montrer les papiers décrivant mon handicap et ma maladie, rien ! Ils étaient sourds.

Dans ce "vestiaire corridor", un mur à gauche, des armoire métalliques à droite, deux hommes de près de deux mètres, l'un devant, l'autre derrière, je devais me déshabiller....Mis je ne peux pas enlever mes chaussures et mes chaussettes seul, je ne peux pas me lever de cette chaise d'handicapé, les béquilles étaient restées à l'extérieur du vestiaire.

Ils comprenaient ma solitude, mon désarroi....Mais ils insistaient, j'ôtais les vêtement du haut, l'un des deux (un "latinos") prenait ma ceinture lombaire et sortait pour l'analyer. J'étais seul avec un colosse noir américain, j'en profitais pour négocier en dialoguant avec lui. A son retour le premier agent de sécurité demandait la continuation de la fouille, mais l'autre intercéda en ma faveur.....

L'affaire se termina en simples excuses, un peu ébranlé mais l'essentiel était de pouvoir décoller. Je ne veux pas me comparer, à cette histoire un peu dingue, encore moins à DSK.

Mais j'imagine DSK dire "de quoi s'agit-il" et être dans l'obligation de sortir de l'avion et de suivre les policiers jusqu'à Harlem, un déplacement de près d'une demi-heure avant d'écouter les premières accusations....

Je suis triste pour DSK, je souhaite que tout cela soit faux.

Coupable ou non coupable, l'avenir de Dominique Strauss Kahn est un méga plantage, l'homme politique (PS ou FMI -IMF) mais surtout l'homme tout court. Sa famille, ses amis...Même pour la France, pour l'Europe, c'est vraiment la mauvaise nouvelle.

Et la fille, la "victime".

Restons vigilants !...Et attendons.

11 mai 2011

Bob Marley 30 ans plus tard

Bob Marley


Mort du cancer

11 mai 1981

Encore un anniversaire !

Hier nous fêtions les 30 ans de l'avènement de François Mitterrand, avons revu avec émotions certains moments de cet énorme espoir....déçu !

Se souvenir de Bob Marley et écouter "Could you be loved", il est parti depuis 30 ans.

 

Could you be loved Bob Marley





16 avril 2011

Stéphane Hessel Chance Confiance Optimisme

Stéphane Hessel


Gilles Vanderpooten

Engagez-Vous !

 

G.V. - On retrouve chez vous cette croyance fondamentale dans le progrès humain.

Stéphane Hessel : Oui, une confiance en l'homme.....Il est formidablement capable d'aborder de nouveaux problèmes avec de nouvelles idées.

La chance peut toujours intervenir...Ce qui caractérise ma vie, c'est la chance. J'ai eu énormément de chance. Je suis passé à travers les choses qui ont mal tourné et je m'en suis bien sorti. Du coup je projette cette chance sur l'histoire. L'histoire peut produire de la chance: c'est ce que l'on peut appeler de l'optimisme....Si ma vie est pour moi la confirmation que c'est la chance qui l'emporte, cela me permet de dire que même face aux défis les plus graves que nous rencontrons, la possibilité de les relever victorieusement est elle aussi de plus en plus grande.

Lisez le bouquin : Engagez-vous", en ce qui me concerne le passage précité résume une partie de ma vie, mes chances, ma confiance et mon optimisme en l'humain.

12 avril 2011

Unanimité fermeture de Fessenheim

Fessenheim


Centrale nucléaire

Fermeture ?

 

Unanimité pour la fermeture de Fessenheim

Fait historique : majorité PS-Verts et opposition UMP-Nouveau centre ont voté hier comme un seul homme pour la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim. Portée par les écologistes, cette motion a été adoptée à l’unanimité moins une abstention. Quelques heures après la manifestation haut-rhinoise de dimanche.

Le pari de rassembler toutes les composantes du conseil municipal de Strasbourg sur un même texte était un véritable pari. Même Alain Jund, membre du groupe municipal des élus d’Europe Écologie/les Verts de Strasbourg n’osait guère y croire dimanche soir.

La catastrophe nucléaire survenue le 11 mars dernier à Fukushima, centrale construite la même année que Fessenheim a visiblement fait bouger les lignes. Dès les premières minutes du conseil municipal, Roland Ries annonçait la couleur : le projet de motion déposé par le groupe a été examiné et sera encore « amendé ». Il annonçait du même coup la constitution d’un groupe de travail « pour obtenir une unanimité, si possible ».

Quelques heures plus tard, Alain Jund......La suite dans les DNA de ce jour !

nucleaire-japon-ne-pas-se-diriger-vers-un-drame.html#more

05 avril 2011

Jean-François Copé et la dédicace d'Alsa Cop

Jean-François Copé


Boss de l'UMP

Union laïque ??

 

J'ai complètement oublié pourquoi j'avais édité les paroles de "Les pieds de ma soeur"

les-pieds-de-ma-soeur.html

Cher Copé, Alsa Cop vous offre cette chanson en souvenir de son passage aux Éclaireuses et Éclaireurs de France, groupe de scoutisme laîque...

eclaireurs.html

En ce temps:

Pour les catholiques : Scouts, Guides...

Pour les Protestants : Éclaireurs Unionistes de France

Pour les Juifs : Eclaireurs Israëlites de France

.......

Mes parents pensaient que je me sentirais très bien aux Éclaireuses et Éclaireurs de France...Nous partions au camp d'été ou allions en réunion, des catholiques, des protestants, des juifs, des arabes, des athées.

Des riches, des pauvres, des blancs, des noirs, des jaunes, des "débiles"....Nous nous aimions, nous respections même les pots "mongol".

Un peu comme à l'école laïque, j'en revoie certains et certaines encore aujourd'hui, près de 50 ans plus tard.

Du coup la messe, le culte, shabbat....Nous pouvions en parler, nous apprenions les uns des autres !

Bonne réflexion Monsieur Copé.

Même au Sahara...Les pieds de ma soeur !



 Toutes ces propositions [26 ?] à cause des musulmans ? à cause de Marine ?

Allez, faisons un pacte, Copé, et gardons "mot pour mot" les choix de 1905, nos ancêtres étaient modernes.