Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2010-04 | Page d'accueil | 2010-06 »

30 mai 2010

Yvan de Riom

Yvan


Riom

Rugby Clermont


Une petite pensée, je suis content....Bravo !


le-bouclier-d-arvene.html

26 mai 2010

Abriblue

Abriblue


Volet Roulant électrique

Sécurité


Lors de l'achat, au moment de l'installation de notre piscine nous avions opté pour un beau volet Abriblue que nous avons payé 5600 euros, le résultat est valable, en sus voilà les garanties d'un service après vente haut de gamme :

"- l'envoi du bon de garantie ci-après dûment rempli dans les 8 jours de l'installation du volet, ouvre droit à une extension gratuite de la garantie du moto-réducteur de 1 an à 3 ans.
- la mécanique d'enroulement : Garantie 3 ans (1)
- les lames PVC des volets : Garantie 3 ans (2)
- Panneau photovoltaïque : 10 ans
- Batteries : 1 an
"

Trois jours après la mise à l'eau, jour de l'installation définitive du volet....Nous remettions le chèque pour le paiement du solde à notre pisciniste, les garanties allaient au-delà des propositions de Abriblue, l'un des fournisseurs du dit pisciniste.

Entre temps (en 2009) cette collaborration devenait unique.

La fin des travaux de cette piscine date de 08/2008, donc rien ne peut nous arriver....Avec le beau temps c'est un très bon investissement !!

Nous reviendrons certainement pour vous confimer la fiabilité du service après vente de Abriblue, mais aussi du pisciniste......

18 mai 2010

I Have a Dream

I Have a Dream


Martin Luther King

Droits Civiques


Souvent cette phrase me trotte dans la tête, je sais aussi que certains rêves deviennent réalité, ces quelques mots éveillent des idées, des projets, des rêves !

A la fin d'un talk-show, Philippe Labro demande à ses chroniqueurs comment chacun souhaiterait que se déroule un événement de l'actualité à venir.

Qu'en pensez-vous ?

15 mai 2010

Gilbert Gress Interview

Racing Club Strasbourg


Foot Football

Gilbert Gress

Question ?


Gilbert Gress répondait dernièrement aux questions d'un journaliste :

Le Barça vous fait rêver ?

Oh oui ! Passer 48 heures là-bas et les voir travailler, ça, j'aimerais. C'est bien simple, il y a deux équipes qui me font lever à 3 h du matin si elles jouent : Barcelone et... allez, je vous mets à l'épreuve. Je vous aide, c'est une équipe française...

Lille ?

Perdu, c'est l'équipe de ????????????. Alors eux, ils sont formidables.


Et vous ? Vous connaissez la réponse de Gilbert Gress ?


foot vieux sigle rcs.jpg

Ce grand Club, le Racing Club de Strasbourg....Le beau stade de la Meinau accueillera le Nationnal, fini la Ligue 2, qu'elle est loin la Ligue 1, ne parlons plus du grand stade de Monsieur Ginestet !

Les joueurs se déplaceront en autobus et en train !

En souhaitant que le Club ne dépose pas le bilan.

En passant si vous pouviez me donner le classement de la ville de Strasbourg...Les villes après Paris, Marseille, Lyon....

Saviez vous que Strasbourg est la capitale de l'Europe ?

....

Allez les "bleus" ! J'ose encore....

 

14 mai 2010

Ma cabane au Canada

Ma cabane au Canada


Line Renaud

Question ?


Pour quelle raison je connaissais cette chanson alors que j'étais très petit ? Cette version n'est pas la meilleure, c'est vieux, très vieux, dites moi ?



Youtube : Ma cabane au Canada

06 mai 2010

Repos

Repos

>

Lundi 17 mai

Un peu de Sports et de lecture


Les éditions de notes reprendront le 17 mai 2010, en attendant vous pouvez visiter un blog Sports, Z'Yves, Doume, Pierre Ulm et Alsacop vous rapportent quelques anecdotes, nouvelles ou archives.

http://athletismenatationsport.hautetfort.com/


Vous pouvez aussi vous mettre à jour et lire ou relire dans l'ordre : "Un berger dans la ville :

04 mai 2010

Malgré-Nous le Bonheur

Malgré-Nous


Front Russe

Un berger dans la ville 11

Seconde Guerre Mondiale


Nicolas se retournait, le soleil brûlant balayait son visage à travers cette fenêtre close, il voulait jouir de ce moment, en profiter, par instant il n'avait pas la certitude de vivre la réalité, effacer tous ces démons était irréalisable mais comme ce lit était agréable et Louise si proche...

En ce début de l'automne 1943 Nicolas avait dix-neuf ans, il venait de se marier à la fin du mois de septembre, il était père, sa jambe était guérie, un long voyage et le voilà à nouveau, dans la froidure, en Russie.

Il souhaitait rentrer pour Noël, infaisable ! Ce début d'année 1944 était glacé, beaucoup de soldats mouraient de maladies, de blessures, mais aussi de faim, la rigueur de l'hiver sibérien affaiblissait l'armée allemande jusqu'à la détruire.

Nicolas avait de la chance il avait retrouvé un ami bavarois, Andreas, mais aussi un alsacien qui avait devancé son enrôlement dans cette Wehrmacht, ils l'appelaient Gaston, cet homme était heureux de servir l'Allemagne, ce n'était pas l'ami ni de Klauss, ni de Andréas.

Des morts, des blessés, des désertions, une vie impensable, inimaginable, mon père parlait de Napoléon Bonaparte à ses alter ego, il expliqua comment s'était terminée « la retraite de Russie », cent cinquante ans plus tôt, les soldats allemands croyaient Nicolas car eux aussi ne supportaient plus le climat de cette région.

Après la chaleur de l'été 1944, mais aussi des pluies torrentielles, ils avaient la « satisfaction » de quitter le front, avec trois autres soldats allemands et un cosaque...Ils allaient survivre dans une ferme, attendre un officier qu'il faudra protéger, un noble allemand blessé, accompagné par deux sous-officiers.

......

En 1945 la fuite continuait, une nuit le petit groupe avait trouvé refuge dans un bunker allemand, abandonné depuis peu, avant le levé du jour cet abri bétonné était en partie éclaté par une charge de dynamite...

Ce bunker devait être vide, dans l'explosion, l'un des sous-officiers et l'un des soldats allemands étaient ensevelis dans une masse de béton et l'entrée entièrement obstruée...

17 février 1945, huit hommes, un officier, deux sous-officiers (dont Gaston), cinq soldats (dont le cosaque, Andreas et Nicolas) étaient prisonniers, mais aussi enterrés vivants quelque part en Pologne, personne ne s'en doutait.

Nicolas se bougeait à nouveau, il tentait de se lever sans y parvenir, la camisole était coriace, Louise avait rendez-vous à la Cité Administrative de Strasbourg, une surprise énorme, démesurée et effective...

Le Canada offrait à la ville de Strasbourg quelques dizaines de maisons préfabriquées neuves, en bois avec tout le confort, sanitaires, chauffage, eau chaude...implanté dans un quartier de la ville avec un  jardin, Nicolas et Louise allaient pouvoir y habiter, ils avaient une maison à eux.

Le bonheur !

Un berger dans la ville ...à suivre !

 

Lien d'une réalité

malgre-nous.html

 

à venir

Les notes concernant "Un berger dans la ville"

de 1 à 10

soldats-allemands.html

maman-papa-retour.html

louise-nicolas.html

la-camisole-de-nicolas.html

louise-en-dordogne.html

nicolas-et-moi.html

travail-obligatoire-camp-disciplinaire.html

stupefaction-a-la-fin-de-l-ete-42.html

incorpore-de-force-en-19421.html

helene.html



 

03 mai 2010

The Shadows Apache

The Shadows


Apache

Sans ou avec Cliff Richard


Ce matin une image me rappelle ceci...Pourquoi ?

Pochette  déchirée ! 45 t

Shadows apache.jpg

 

 

 

 

02 mai 2010

Marée Noire

Marée Noire


Golfe du Mexique

Plate-Forme/Forage/Fuite...


Depuis quelques jours, avec des amis virtuels, nous faisons la Transat AG2R La Mondiale, notre voilier se nomme "Sérénité". C'est un véritable plaisir de pouvoir ainsi profiter de l'Atlantique et des bienfaits de l'Océan.

Ce n'est pas notre première expérience avec notre "bolide" "l'Utopie" nous avions crée un groupe et notre principal objectif était de vivre sereinement sur notre planète sans la bousiller.

J'aime l'eau, lorsque la mer est calme je plonge assez souvent et j'explore les fonds...C'est fantastique, pas de mots pour expliquer, de temps à autre je rencontre une saleté, mais la mer reste maîtresse.

Mais voilà un nouvel accident pour notre terre et plus de 400 000 km2 de l'Océan sont déjà recouvert de pétrole brut qui fuit d'une plate-forme au sud des États-Unis, Mississippi, Louisiane, Floride...Comme une vis sans fin ce déversement ne peut pas s'interrompre, ce n'est pas un cargo c'est à la source, par des centaines de mètres de fond qu'il faudrait juguler cette catastrophe.

BP est dans ce cas en première ligne, mais aussi le ou les états qui voulaient de ce forage, et nous les hommes qui voulons toujours plus, nous sommes prêts à tout "bouffer, c'est malheureux.

Et pourtant en croisière, un peu de régate pour jouer, sur le "Sérénité" tout se passe au mieux,  sur mer et terre, mais je me rend compte que tout cela est virtuel, par contre cette p..... de marée noire, certainement la plus importante de tous les temps, continue de "saloper" notre plànète, elle est bien là.

....

Bon je replonge,  pour le moment l'eau est encore salée !

01 mai 2010

Michelangelo Antonioni

Blow-Up


Antonioni

Jane Birkin

David Hemmings/Vanessa Redgrave


Le réalisateur de l'Avventura tournait au milieu des années 60 le film Blow-Up à Londres, à la fin du film The Yardbirds (Jimmy Page)...Mais l'essentiel des anecdotes du film se situe au niveau d'une scène de c.., appelé la "scène de l'orgie" au cours de laquelle le photographe Thomas passe un moment assez "hard" avec deux jeunes filles une blonde et une brune (Jane Birkin & Gillian Hills).

Ce moment du film faisait scandale à sa sortie et selon les pays, une bonne partie de cette scène était coupée, je vous propose néanmoins quelques images....Quelques mois plus tard Jane Birkin chantait "Je t'aime moi non plus" avec Serge Gainsbourg....A ce moment je découvrais seulement son nom.

Quelques images, le reste étant censuré :



En raison de la fête du 1er mai, pas de parution de "Un berger dans la ville"...la suite mardi prochain !