Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2009-11 | Page d'accueil | 2010-01 »

30 décembre 2009

Taxe carbone annulée

Conseil Constitutionnel


Taxe carbone

annulation....

Le Conseil Constitutionnel a invalidé la taxe carbone quelques jours avant son entrée en vigueur...

Après le fiasco de Copenhague, je me retire de toutes déclarations concernant notre planète, le temps de me ressourcer.


taxe-carbone-17-euros.html

pacte-ecologique-taxe-carbone.html

27 décembre 2009

Maman

Maman


Odette

Marguerite

"Maman", c'est un mot que je n'ai plus prononcé depuis 40 ans aujourd'hui, le 27 décembre 1969 je me retrouvais là comme un con, seul, "sans famille".

Nous avions passé le 24 et le 25 seuls tous les deux, elle était mal, affreusement mal, la veille de Noël elle voulait que je la soutienne afin qu'elle puisse regarder dehors.

"Je veux voir à l"extérieur, par la fenêtre", je ne comprenais pas pourquoi elle m'embêtait alors que je voulais regarder le film à la télévision, mais je l'avais écouté, nous somme là tous les deux à zieuter vers le parc, normalement Noël cela se fête en famille, mais...

"Papa", je ne sais si je l'avais un jour nommé ainsi, il est mort alors que j'avais trois ans 1/2,  je ne me souviens pas lorsque je l'appelais...Mais ce Noël là il n'était plus là, aucun autre homme ne l'avait remplacé au quotidien.

Nous pourrions être à quatre, mais ma soeur aussi avait rejoint le ciel un peu rapidement, même à cinq...Mais nous ne somme que deux, maman et moi, c'est le jour de Noël, un semblant de cadeaux, une drôle de fête, pas de véritable repas...Et je savais que cette "putain" de maladie allait nous séparer rapidement, je vivais dans un espèce de rêve incroyable comme en apesanteur, j'étais absent par moment.

Le cancer avait gagné le 27 décembre 1969 à 13h10, à la maison, dans sa chambre, mon oncle me disait "...tu n'as plus de maman, il lui fermait les yeux", quinze ans plus tôt ma mère me disait dans les escaliers de la Chirurgie A, "...tu n'as plus de papa" et le petit garçon s'asseyait à côté de sa maman pour pleurer comme elle, sans vraiment comprendre pourquoi.

Mais là, j'étais grand, je savais pourquoi j'avais envie de hurler, de pleurer, de me laisser aller...Mais je jouais au grand, pas une larme à ce moment là.

Je me voulais digne, jouer à l'adulte, le soir j'habitais chez un autre frère de ma mère, un autre oncle, une autre famille....J'ai juste récupéré mon bureau, quelques livres, des disques, mon tourne disque teppaz (très important), mon "solex" était en panne...Et pourtant quelques mois de joie, de bonheur dans ma nouvelle famille et j'en étais déjà à la troisième étape importante de ma vie.

Mais chaque année la fête de Noël me trouble, des souvenirs me reviennent...Aujourd'hui quarante ans d'une belle vie plus tard !!


odette.html

merry-christmas.html


 

 

25 décembre 2009

Merry Christmas

Merry Christmas


Joyeux Noël à tous....

Last Christmas

Wham & George Michael

 




16 décembre 2009

Conducteurs RER A, 2h50 conduite jour

Conducteurs RER A

RATP


2H50 de conduite [c'est vrai ?]

Journée de 6h30

Grève !


Désirant comprendre ce qui se passe avec cette grève qui dure depuis plusieurs jours, j'ai tenté de trouver les raisons qui poussent des salariés vers cette démarche, stopper le travail car il est difficile, sans issue concernant les négociations, des risques de perte d'emplois, de pertes de privilèges, pénibilités du travail .....

J'ai trouvé un article de Fabrice Amedeo, paru dans le Figaro, qui balance....Bon il s'agit du Figaro, mais après avoir relu ledit article je me propose de vous en livrer une partie car je voudrais en débattre.....


" Un agent du RER A ne conduit que 2h50 par jour


C'est un peu la ligne reine, à la RATP. Pour accéder aux commandes du RER A, les agents de l'entreprise publique doivent avoir au moins dix ans d'ancienneté et de pratique dans le métro parisien. La moyenne d'âge des 523 conducteurs de la ligne A est de 45 ans.

«Ce sont un peu nos conducteurs de TGV à nous, explique un cadre de la RATP. La ligne A du RER est une fin de carrière plus qu'intéressante pour nos agents .» Traditionnellement, le travail y était plus agréable, avec notamment moins de tronçons souterrains. Mais la saturation de la ligne et les hausses de cadences demandées par la RATP pour y faire face ont peu à peu transformé la préretraite dorée en ligne à haute tension pour ses conducteurs

Les conditions de travail, le salaire comme les volumes horaires restent pourtant plus favorables que sur les autres lignes de la RATP.

3 333 euros brut par mois en fin de carrière


Une journée de travail de 6 h 30

Les conducteurs travaillent 6 h 30 par jour, cinq jours sur sept. Mais ils ne passent que 2 h 50 par jour aux commandes du RER et réalisent deux allers-retours quotidiens sur la ligne. Selon les semaines, un agent de conduite peut être affecté au service de jour et débuter sa journée entre 5 heures et 6 h 15 le matin. Il peut être affecté au service d'après-midi et commencer entre 12 heures et 13 heures, ou encore au service de nuit et démarrer sa journée entre 18 heures et 19 heures. Quand il ne conduit pas, soit pendant 3 h 40 sur ses 6 h 30 de service, il peut être en formation ou en «réunion avec des cadres pour analyser des pannes». La plupart du temps, il doit juste se rendre disponible pour des déplacements de trains en gare.

De nouvelles conditions de travail

Fin 2008, la RATP a intensifié ses rotations de RER A pour faire face à la hausse du trafic sur une ligne déjà saturée et essayer d'améliorer le quotidien de ses voyageurs. Une hausse de productivité de 10 % a été mise en place. Elle se traduit par 24 à 27 trains de plus par heure. En période de pointe, 66 trains circulent ainsi en même temps sur le tronçon central au cœur de Paris, à deux minutes d'intervalle les uns des autres. Cette hausse de la productivité n'a pas modifié le temps de travail ni le nombre de rotations effectuées chaque jour par les conducteurs. «Nous n'avons fait qu'exiger une ponctualité totale à nos agents en début de service, car tous les trains doivent partir à l'heure, explique un cadre de la RATP. Le moindre retard en début de ligne a un effet domino sur tous les trains qui suivent .» La direction reconnaît néanmoins que les nouveaux rythmes «imposent davantage de concentration de la part du conducteur aux heures de pointe».

La retraite à 50 ans....."

11 décembre 2009

Routiers Météo Chargeurs

Routiers


Météo

Chargeurs

Le chauffeur s'acclimate

Souvenons nous de notre chauffeur Routier qui était parti un dimanche soir, sinon relisons ses aventures :

chauffeur-routier-temps-travail.html

transports-routiers-marchandises.html

Nous allons raconter le même transport, nous sommes toujours en décembre, mais dès le dimanche après-midi le chauffeur pense qu'il y aura du brouillard, réveillé durant sa sieste par le bruit de la perceuse du voisin.

Pour gagner du temps il décide de partir à 21h, en passant par les villages, s'il devait être contrôlé il serait tout au plus bloqué jusqu'à 22h [heure légale d'autorisation de circuler pour les poids-lourds les dimanches et jours fériés]....en espérant rencontrer aucun autre incident et surtout pas d'accident, car il ne serait couvert par personne.

Il s'avère que le Routier avait raison, du brouillard, heureusement non givrant, pendant la majorité du trajet, au lieu des six heures de la première version, il aura un temps de conduite de huit heures, en plus en arrivant chez le client le chariot élévateur électrique n'avait pas été chargé, il faut tout "dépoter" pour pouvoir vider la remorque, malgré deux personnes supplémentaires, le déchargement ne sera terminé qu'à neuf heures du matin.

Pour ne pas se retrouver bloqué, durant la manutention au quai du chargeur le chauffeur a manipulé le chronotachygraphe en se mettant sur repos à huit heures du matin, il n'aura ainsi que neuf heures de comptabiliser et ainsi pourra recharger selon les instructions de son employeur....Sur le disque neuf heures au lieu de dix heures de temps de travail !

Comme il était neuf heures du matin, le chauffeur décide de continuer le repos, prendre un petit déjeuné et se reposer un peu, le destinataire accepte, il ne lui demande pas de bouger le véhicule...Donc pas de manipulation du disque pour un temps de conduite de quelques minutes, la chance.

Après cet arrêt, vers dix heures le Routier se rend aux quais de chargement pour son retour et là tout se passe sans aucune contrariété, il aura néanmoins onze heures de temps de travail vers midi lorsqu'il prendra son repos d'un minimum de huit heures.

A vingt heures après avoir dormi et mangé il repart vers une nouvelle nuit dans le brouillard, il n'a pas le choix, le destinataire est une grande surface, il y arrive en retard il est sept heures du matin, il négociera, videra la remorque tout seul...il est dix heures du matin, il aura à nouveau mis le mouchard sur repos pendant la moitié du temps de déchargement, il y a tout de même un petit problème, depuis vingt heures la veille, douze de travail effectif sur le disque.

Le temps d'aller au bureau de son entreprise, il comptabilise vingt cinq heures de travail en rajoutant deux heures trente d'un repos "manipuler" cela ferait vingt sept heures trente, sa femme vient le chercher, nous n'abordons toujours pas le temps du trajet [travail-domicile], à midi il est chez lui, il était parti pendant 39 heures, du dimanche soir vingt et une heure au mardi midi.

Concernant les indemnités de déplacement, ce sera un "Grand déplacement + une nuit", exactement les mêmes que dans le premier scénario.

10 décembre 2009

Chauffeur Routier Temps Travail

Chauffeur Routier


Temps de Travail

Conduite + attente parking + chargement + déchargement

Reprenons l'exemple de notre chauffeur qui était parti dimanche soir, relisons ses travaux :

transports-routiers-marchandises.html

En résumant de dimanche soir 22h au mardi matin 8h

Temps de Travail = 21h30

Dans son camion = 34h

Ce "tour", cet aller-retour s'est déroulé dans les meilleures conditions de circulation, de météo, des Chargeurs effectuant un travail optimum pour les opérations de chargement et de déchargement, néanmoins dans l'hypermarché le chauffeur a quasi vidé la remorque seul !

En accord avec son exploitation le Routier rentre au dépôt, il est au repos jusqu'au mercredi matin, mais doit néanmoins rester à l'écoute pour prévenir un besoin spécifique.

Son épouse vient le chercher au dépôt (elle avait pris une journée de RTT) à neuf heures, du coup nous en somme à 22h30 de temps de travail, lorsqu'il arrive chez lui [35h de présence] au départ de son lieu de travail.

Nous n'allons pas inclure un temps de trajet entre le domicile et la domiciliation de son employeur pour éviter les diffilcutés de compréhension....

Après un bon petit déjeuner, une douche, le mardi à dix heures du matin il se couche.

09 décembre 2009

Transports Routiers Marchandises

Transports Routiers de Marchandises


Routiers

Chauffeurs

Les Transports Routiers de Marchandises, une activité à part, les TRM, l'activité spéciale !

C'est le métier du bout de la chaîne, lorsque les gens rentrent chez eux, le rôle du chauffeur commence ou continue, cela tourne 24h/24 et pourtant il est impossible de parler d'un étalemment ou des "trois fois huit".

Pour faire simple, le Routier s'installe dans son camion le dimanche soir à partir de vingt deux heures, sans exposer les méandres des chemins tortueux de la législation des Transports Routiers de Marchandises, la législation lui propose un certain nombre de contraintes supplémentaires, s'il part avant minuit il a le droit à une indemnité de déplacement "Nuit", s'il démarre la conduite à minuit et une minute il n'a pas le droit à cette indemnité.

En règle général s'il a six heures de route à commettre, il partira avant minuit pour recevoir cette indemnité, il roulera les quatre heures, puis selon son envie organisera la fin de sa nuit en tenant compte des paramètres "législation", "temps restant pour se rendre à son lieu de déchargement", "météo", "fatigue"...etc

Après six heures de route, le temps du déchargement inclus, à huit heures lundi matin il comptera déjà sept heures de travail, s'il était parti après minuit il pourra prendre un petit déjeuner remboursé sous forme d'indemnité, étant parti avant minuit il ne recevra pas cette indemnité il devra donc ronger un pourcentage de l'indemnité "Nuit"...Attention le fait de rouler vers un restaurant rentre dans son temps de conduite et donc s'ajoute à son temps de travail, après le petit déjeuner il pourrait compter sept heures 30 de travail effectif sur son disque (chronotachygraphe, aussi appelait "mouchard", note à part prochainement).

Soyons positif, tout se passe bien, pas d'embouteillages, la météo est bonne et son affréteur lui propose un retour à cinquante kilomètres de son lieu actuel, une heure trente plus tard il aura chargé, c'est à dire à neuf heures trente du matin du matin, mais il aura aussi déjà travaillé pendant neuf heures.

Il est à sept heures de route de son lieu de déchargement, il n'est même pas dix heures du matin un lundi...Et voilà soit il roule un peu, mais il choisira de marquer son temps de repos, un quart d'heure pour trouver une place tranquille, après neuf heures quinze de travail effectif, il devra se reposer jusqu'au début de la soirée....S'il y arrive ! Dans tous les cas, le disque est sur repos.

Si a trois heures de l'aprés-midi il se réveille et constate qu'il avait mal jaugé l'angle du soleil, il se déplace, si jamais il omet de manipuler le chronotachygraphe, il roulera alors qu'il est sur l'option "repos", en cas de contrôle c'est l'amende assurée même un risque de prison, car il aura tenté de tricher concernant son temps de conduite...Donc gare à la manipulation, même si des "voyous" viennent à le déranger sur son lieu de repos.

Mais attention, tu ne peux pas rompre le temps de repos, c'est une autre faute....Alors restons au soleil, ne dormons plus, les jeunes du coin continuent de tourner avec la mobylette, l'essentiel est que le disque reste sur "repos".

A vingt heures il reprend la route, le  client est un supermarché, il ne faudrait pas "louper" le rendez vous le lendemain matin à six heures...Vers cinq heures du matin il arrive au quai de déchargement, cela lui laisse un peu de repos, mais comme il est en attende de déchargement cela compte comme temps de travail, avec l'heure d'arrêt de la nuit, le déchargement se terminant à huit heures du matin, il a rajouté onze heures d'activité sur la mouchard.

Nous sommes donc mardi matin huit heures, déjà vingt heure trente de travail, il est loin de chez lui depuis trente quatres heures....Il a de la chance la météo est toujours bonne, le trafic aussi, il faudra trouver une solution mais comment, se reposer, recharger pour repartir, son patron n'a pas le choix il doit normalement s'arrêter....

Et si la météo, la circulation...Les temps de déchargements étaient rallongés, il serait à vingt cinq heures de travail, mais il ne serait que neuf heures du matin, les trois autres heures étaient "perdues" la veille.....

Le métier de chauffeur routier...à suivre !


.......

05 décembre 2009

Football 16ème journée Ligue 1 Lille Lyon PSG Bordeaux

16ème journée


Football

Ligue 1

Lyon à Lille

Bordeaux à nouveau en tête du championnat de France reçoit Paris qui vient d'aligner deux victoires, un peu le sommet de cette journée particulière, nous connaissons en effet la poule et les opposants de l'équipe de France pour le Mondial 2010.

Afrique du Sud, Mexique, Uruguay, France...à partir du 11 juin 2010.

Un but de Plasil et Bordeaux s'envole malgré une courte victoire contre le Paris Saint Germain !

Montpellier devrait s'imposer à domicile, Le Mans est loin de son football...Malgré une belle résistance du Mans Montpellier gagne 2 - 1 et se retrouve second de cette Ligue 1 en attendant le résultat des Girondins face au PSG.

Un drôle de match dans le Pas de Calais, à Boulogne hôte de Lens, réduits très rapidement à dix, encaissant un but, l'équipe de Boulogne se bat, marque 2 buts et gagne justement ce match du Nord.

Auxerre devrait repartir vers les sommets en accueillant Nancy, surprise, ce sont les lorrains qui marquent 3 buts alors que Auxerre subit un nouveau revers en ne marquant qu'un but, l'équipe pointe néanmoins à la 5ème place

Après sa victoire en Europa League, Toulouse se rend à Grenoble, mais les deux équipes voudront confirmer et c'est la première victoire de Grenoble 1 à 0 : Bravo !

Les nordistes, les lillois, pourront-ils battre l'un des cadors du championnat à domicile, Lyon avec un Lloris en forme, énorme ce gardien et pourtant Lyon perd 4 à 3 à Lille alors que les ex-champions de France menaient 3 à 1 à la mi-temps...Lyon a encaissé 3 buts dans la seconde et sans Lloris la facture aurait été nettement plus élevée.

Le choc du sud, Rémy au milieu des débats, Nice chez eux contre Marseille qui s'impose à Nice par 3 buts à un.

Un autre derby en Bretagne à Rennes et un excellent Lorient, un petit but suffit aux rennais pour prendre les trois points.

Dans le Forez, toujours ce doute, un Saint-Etienne - Sochaux...où les deux se doivent de vaincre, pas de but, un match nul qui n'arrange personne.

L'équipe du rocher qui se rend à Valenciennes, des nordistes en perte de vitesse après une lourde défaite la semaine passée chez les voisins lillois, Valenciennes marque à nouveau, 3 à 1 contre Monaco et un podium provisoire.

Le plus insensé, derrière Bordeaux quinze équipes se tiennent en huit points...La suite de ce championnat est à suivre !!


16ème journée Samedi 05.12.2009
Auxerre 1
3 Nancy
Bordeaux 1
0 Paris Saint-Germain
Boulogne 2
1 Lens
Grenoble 1
0 Toulouse
Lille 4
3 Lyon
Montpellier 2
1 Le Mans
Nice 1
3 Marseille
Rennes 1
0 Lorient
Saint-Etienne 0
0 Sochaux
Valenciennes 3
1 Monaco

03 décembre 2009

Obama espoir mirage Afghanistan

Obama


Espoir

Afghanistan

Mirage

Depuis hier matin une nouvelle me déstabilise, ces 30 000 soldats américains supplémentaires qui partiront en Afghanistan...Et pourtant Obama avait promis le retrait des troupes, la fin d'une "guerre" de trente ans.

Les anglais, les italiens approuvent et concrétisent en commettant la même décision d'envoyer quelques milliers de militaires, la France détournerait et mobilisera certainement des conseillers...

Chirac, de Villepin et Sarkozy avaient dit "Non", le France était devenu pour beaucoup un exemple, pacifistes ou simples citoyens, et maintenant que ferons nous ?

Concernant Barack Obama, de la tristesse, un revirement...un espoir désenchanté, la guerre va continuer pour notre "paix" chez nous. Et pourtant l'ami Bush n'est plus au pouvoir et les contingents vont continuer de squatter l'Afghanistan, pour sauver, pour défendre quoi ?