Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 octobre 2009

Jeune homme Mauriac

Jeune homme


François Mauriac

Étude de texte

Un livre qui ne répondait pas à mes questions lorsque je "devais" le lire, François Mauriac que je confondais avec André Malraux sans savoir pourquoi. La guerre d'Espagne ?

En première, l'un des devoirs de français...

Un résultat négatif, en effet le professeur (la prof !) me donnait un 10/20 et commentait :" Bien que le devoir contienne des passages parfois assez bons, ce n'est pas là du meilleur [Alsa] - Vous êtes capable de bien réussir mais un certain snobisme ostentatoire vous empêche d'exploiter vos capacités. C'est regrettable, car finalement vous vous nuisez plus que vous ne pensez."

"I hate you" !...

J'avais pourtant bossé...Je n'ai plus jamais lu un livre de François Mauriac ou d'André Malraux...ceci explique cela ! Ah si une histoire de "chênes" et un peu de "L'espoir" au moment du bac français de l'un de mes enfants, pour l'un et "Noeud de vipères" pour le premier.

"... un certain snobisme ostentatoire"...et pourtant j'avais vérifié dans le dictionnaire, mais je n'avais pas compris le ou les conseils.

 

francois-mauriac-jeune-homme.html

Commentaires

M'étonne pas
Ah !!! ces Profs !
snobisme ostentatoire !
Complexe de supériorité ?

Écrit par : Z'Yves | 16 octobre 2009

D'une certaine manière, peut-être !

Écrit par : alsacop | 16 octobre 2009

J'avais demandé, délégué de classe, à la Prof de nous distraire.
Elle attaque tout le trimestre sur les Pensées de Platon.
A haute dose ce bouquin m'a fait Ch..
Le dernier jour, Interro surprise : qu’avez-vous pensé des Pensées.
Après un moment d’hésitation de feuille blanche pour ne pas vexer, je me suis dit « autant le lui dire… »
Au rendu, ma feuille est la dernière : Zéro. Je rue dans les brancards, elle me propose de prendre mes copains à témoins.
Je lis à haute voix mon devoir. Approbations massives pendant la lecture puis applaudissements à la fin !
La Prof est sous le Bureau et j’ai le Triomphe modeste du Toréro qui sort par la Grande Porte…

Écrit par : Z'Yves | 17 octobre 2009

François Mauriac est mon auteur préféré,j'en parle sur le blog d'Isabelle Juppé.

http://www.lafemmedigitale.fr

Pierre

Écrit par : Ulm Pierre | 17 octobre 2009

Délégué de classe, un boulot amusant !

Platon, pas vraiment mon pote...

Pensées, celles de Pascal !

"feuille blanche"....mon truc favori lors d'une interrogation surprise, j'ai encore en mémoire de ce que je pensais être des "coups d'éclats", dans la réalité une sanction nette dans la note trimestrielle.

Triompher face au "prof", une autre de mes mauvaises habitudes !

...

Écrit par : alsacop | 17 octobre 2009

Il manque la première phrase :
J'étais en terminale technique, nous avions 40 h de cours + devoirs et La Philo n'était pas aux épreuves...

Écrit par : Z'Yves | 17 octobre 2009

Merci Pierre, je ne doute pas que Mauriac puisse être ton écrivain préféré...Je n'ai jamais vraiment lu cet auteur [voir ma note], je vais essayer d'en lire un, peux tu me conseiller ?

Je vais néanmoins publier prochainement ce que j'écrivais il y a plus de quarante ans...une partie de l'étude de texte du "Jeune homme".

Je suis allé chez Dame Juppé.

Écrit par : alsacop | 17 octobre 2009

Tu as donc fais "F" ?

Écrit par : @ Yves | 17 octobre 2009

Non G2...Désolé comme Sardou !

Écrit par : Z'Yves | 17 octobre 2009

Volontiers .Je te conseille " Thérèse Desqueyroux " et aussi l'un de ses derniers :"Un adolescent d'autrefois".

Pierre

Écrit par : Ulm Pierre | 17 octobre 2009

Tu sais Yves, sur la copie là haut, à côté de la remarque de la prof est écrit "1ère G2(2)". lol

Écrit par : alsacop | 17 octobre 2009

Cela devient Gaguesque !
Je me suis trouvé un jumeau !
C'est Alsataouete et Patacop....

Écrit par : Z'Yves | 17 octobre 2009

Par contre je n'aime pas trop Michel Sardou, tu sais le "Si les Ricains....vous seriez tous en Germany..." et quelques autres.
Je préfère : "Aujourd'hui peut-être....demain..."....et Jackie bien entendu. mdr !

Écrit par : alsacop | 17 octobre 2009

un certain snobisme ostentatoire vous empêche d'exploiter vos capacités.
Osée la formule, dommage que je ne sois plus prof je me serais fait un plaisir de la resservir ! En fait ce n'était pas méchant : peut-être en avais-tu trop fait ?

Comme Pierre, j'adore Mauriac et plus particulièrement Thérèse Deysqueyroux qui est un des romans les plus vrais et plus bouleversants que je connaisse.

Écrit par : Rosa | 17 octobre 2009

Trop fait, trop dit...Je vais éditer une partie du devoir.
Ayant lu le "pitch" de Thérèse Deysqueyroux, cet après-midi, je me demande si je n'avais pas lu ce livre, de toutes les façons il existe en poche je vais le lire.

Écrit par : alsacop | 17 octobre 2009

Moi non plus je n'aime pas beaucoup Sardou c'était juste pour la chanson...
Ca y'é v'la Rosa qui rejoint sa confrérie...

Écrit par : Z'Yves | 17 octobre 2009

Concernant Sardou, Chimène Badi a repris dernièrement ce texte, très valable !

Je viens du Sud
Paroles : Michel Sardou et Pierre Delanoë
Musique : Jacques Revaux
Année : 1981

Reprise par Chimène Badi

J'ai dans le cœur quelque part
De la mélancolie
Mélange de sang barbare
Et de vin d'Italie
Un mariage à la campagne
Tiré par deux chevaux
Un sentier dans la montagne
Pour aller puiser l'eau
J'ai au fond de ma mémoire
Des lumières d'autrefois
Qu'une très vieille femme en noir
Illuminait pour moi
Une maison toute en pierre
Que la mer a rongée
Au dessus d'un cimetière
Où les croix sont penchées

Je viens du sud
Et par tous les chemins
J'y reviens

J'ai dans la voix certains soirs
Quelque chose qui crie
Mélange d'un chant barbare
Et d'un ciel d'Italie
Des colères monumentales
Que les vents m'ont soufflées
Des discours interminables
Après le déjeuner

Je viens du sud
Et par tous les chemins
J'y reviendrai

J'ai quelque part dans le cœur
De la mélancolie
L'envie de remettre à l'heure
Les horloges de ma vie
Un sentier dans la montagne
Quand j'aurai besoin d'eau
Un jardin dans la campagne
Pour mes jours de repos
Une maison toute en pierres
Que la mer a rongée
Au-dessus d'un cimetière
Où mon père est couché

Je viens du sud
Et par tous les chemins
Et par tous les chemins
J'y reviens J'y reviens

Écrit par : @ Yves | 17 octobre 2009

Alsa

Tu as peut -être vu le film, "Thérèse Desqueyroux" 1962, avec Emmanuelle Riva, magnifique, Philippe Noiret et Sami Frey

Très beau film

Je trie les photos...et vide les sacs...et passe un peu sur les blogs...

Écrit par : noelle | 17 octobre 2009

J'ai effectivement vu le film à la télévision, quelques années plus tard, je me souviens très bien d'Emmanuelle Riva...mais pas vraiment de la trame...Je vais lire le bouquin !

Écrit par : alsacop | 17 octobre 2009

Magnifique ! tu vois que tu aimes la Poèsie...

Tu es sûr que Sardou a contribué à l'écriture de ce texte ?

Moi aussi je préférais Papa et Maman Sardou...

Tu viens boire un coup ?

Écrit par : Z'Yves | 18 octobre 2009

Je pensais la même chose concernant les paroles.
Pour le texte, la reprise de Chimène Badi, c'est mon épouse...elle est du Sud.
C'est vrai bel écrit...les rimes (si ce sont des rimes) pourraient être du fils Sardou....assez "pauvres" lol

Écrit par : alsacop | 18 octobre 2009

@ Mauriac ,Malagar...

Je vois que Rosa apprécie également "Thérèse Desqueyrou " comme moi et je pense qu'il est à relire.Je possède tout Mauriac dans une édition réservée et suis allé à Malagar respirer l'air du temps propice à la méditation,quelquefois mourante mais quelquefois renaissante.

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 19 octobre 2009

lire "Thérèse Desqueyroux " bien sûr.

Pierre

Écrit par : Ulm Pierre | 19 octobre 2009

Les commentaires sont fermés.