Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 décembre 2008

Noël

Noël Edition II


Un 24 décembre au milieu des années 1960.....

noel.html

.........Aujourd’hui cela semble invraisemblable, et pourtant c’est vrai.

Joyeux Noël

 

17 septembre 2010

Il y a quelques jours les acteurs de cette histoire s'étaient retrouvés....45 ans plus tard !

Commentaires

en 1960 tu étais plus jeune! ou alors on a le même âge!

Sympas ces années là!

Bisous

Écrit par : noelle | 24 décembre 2008

@ Nono

je disais "au milieu des années 60...", suis né au début des années 50, je devrais avoir quelques années de moins.

Écrit par : Alsacop | 24 décembre 2008

Je savais que tu étais encore jeune!

Écrit par : noelle | 24 décembre 2008

eh oui, jeune Alsa...
Bon Noël !

Écrit par : doume | 25 décembre 2008

Bon Noêl Alsa

Écrit par : noelle | 25 décembre 2008

@ nono
@ Doume

Merci & bonne journée

Écrit par : Alsacop | 25 décembre 2008

Super Alsa je croyais que tu faisais la trêve des confiseurs. Formidable souvenir, tu devrais en raconter plus souvent, c'est Doume qui t'inspire ?
Bises et très bon Noël si ce n'est pas trop tard !

Écrit par : Rosa | 25 décembre 2008

Je disais que je revenais à l'Epiphanie, moment qui devrait correspondre à ma 221ème note, je disais avoir l'espoir d'en être à mon 1000 commentaires....comme chez Doume, mais j'en suis loin.

Mais en attendant je reste là, sur le net !

Concernant cette note, je notais "édition II", donc une réédition, rien à voir avec le Doume.

Les fêtes se passent bien, pour nous encore fériés le 26 décembre, nous ne lâcherons pas facilement cette journée de congé supplémentaire....tout comme le Vendredi Saint...notre droit local.

Écrit par : alsacop | 26 décembre 2008

Ne lachez rien!

Bisous

Écrit par : noelle | 26 décembre 2008

Quand il s'agit d'en profiter nous savons comment éviter le raisonnement par l'économie !

Écrit par : alsacop | 26 décembre 2008

Curieux pour un ancien patron Alsa...
Tu vois Noelle, il ne sont pas tous obsédés par le profit...

Écrit par : Rosa | 27 décembre 2008

Pour définir "patron" dans le ressenti des gens, un grand éventail...

Pour ma part, salarié, associé minoritaire...petit "gérant" ou "directeur", pour avant tout avoir une activité que je pensais autonome...rien à voir avec un patron du Cac 40, ni même d'une entreprise moyenne, qui doivent faire un résultat.

"Appellation" trop souvent liée à l'idée d'un possédant ou d'un défenseur absolu du capital...ce qui est faux, et très difficile à gérer dans tous les cas de figure, pas vrai Doume ?

Écrit par : alsacop | 27 décembre 2008

Tu devrais parler davantage de cette expérience puisque toi tu es libre de toute parole n'étant plus en exercice. Cela peut être intéressant car assez rare dans la blogosphère. Et tu recevrais sûrement beaucoup de commentaires ! N'oublie pas ton objectif de l'épiphanie, c'est bientôt !

Écrit par : Rosa | 27 décembre 2008

"Je"suis libre, mais j'ai des enfants, des petits enfants, des voisins, de la famille, l'un ou l'autre ami, des connaissances..etc

Mon épouse conseille de la discrétion...en plus j'ai toujours été récalcitrant au système, à l'équipe, oui...au groupe"standard", non; je recherche depuis des mois la meilleure proposition, et j'ai décidé d'attendre les temps "postopératoire" et selon mes "outils"encore viables, je développerai quelques thèmes sensibles liées à la vie active.

Pour l'épiphanie, c'est les cadeaux en Italie, pas en France !

Écrit par : alsacop | 27 décembre 2008

Les commentaires sont fermés.