Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 juin 2008

salarié handicapé

Lu dans un article…..

Pour les salariés mal notés, le fichier comportait des appréciations telles que "handicapé, incapable, solitaire, mou, accidenté du travail" et il mentionnait l'appartenance et l'activité syndicale, selon les plaignants.

 

 

Un fichier pourtant interdit !

Commentaires

Il est là le vrai scandale.
Il ne vient pas que des pouvoirs publics mais d'abord de l'homme de la rue.

Écrit par : Rosa | 11 juin 2008

Un fichier

lu aussi tout un article

en 2006, classer les délinquants selon leur couleur faisait recette, une étude sur la délinquance dans 24 quartiers "pilotes" publiée dans le "monde" et repris aujourd'hui dans" le Canard Enchainé"

Écrit par : noelle | 11 juin 2008

C'est pour cela qu'il vaut mieux commencer par un cat.J'étais contre et maintenant j'ai radicalement changé d'avis.

Il est protégé et bien sûr le salaire ne suis pas,environ 850 euros en 3 morceaux.

L'apprentissage dans le monde adulte a été tres dur car les maîtres d'apprentissage ne sont pas formés et s'énervent vite.On a changé une fois de maître d'apprentissage qui aurait fini par taper mon fils et qui bien sûr m'aurait eu en face de lui.Sa Maman plus diplomate que moi a arrangé le coup et il a fini son année comme il peut.

Depuis le 3 Janvier il est en cat et dés fois il part au car avec le sourire.

Le milieu ordinaire je le balaie pour l'instant d'un revers fendant l'air d'une main lasse.

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 12 juin 2008

@Pierre

J'allais souvent manger dans un cat, c'était très sympa, les jeunes étaient bien formés...à voir avec plaisir....mais j'ai aussi travaillé près d'un autre endroit, plus manuel, et nous observions des scènes difficiles...

Quoiqu'il en soi, chaque handicap est différent, j'ai rencontré de nombreux animateurs, qui sont des gens extraordinaires, le négatif c'est les moyens, le négatif c'est l'oeil du "profane"qui n'est pas "formé", pas éduqué...au handicap "physique" s'ajoute le matériel et la gestion du ressenti de l'handicapé...

Beaucoup de personnes te tiennent la porte, mais lorsque 2 personnes courent pour te dépasser pour t'ouvrir, te tenir cette porte et dans le même temps tu resteras plus longtemps dans la salle d'attente du médecin, 2 personnes sympa te passent devant....comment ressentir ce service et cette "attente" ?

Écrit par : alsacop | 12 juin 2008

Vous parlez Pierre et Alsa d'un domaine que je connais mal ce que je me reproche...

Écrit par : Rosa | 12 juin 2008

Les commentaires sont fermés.